Paul Sloane

réalisateur américain
Paul Sloane
Nom de naissance Paul H. Sloane
Naissance
New York, État de New York
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 70 ans)
Santa Monica, Californie
États-Unis
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Hearts in Dixie

Paul Sloane est un réalisateur et scénariste américain, né le à New York et mort le à Santa Monica.

BiographieModifier

Paul Sloane débute en 1916 comme scénariste chez Edison Studios, il écrit son premier scénario pour le film The Cossack Whip de John H. Collins[1]. Au début des années 1920 il travaille pour Fox Film avant de rejoindre Famous Players-Lasky où il commence une carrière de réalisateur en 1925[1]. Lorsque Cecil B. DeMille quitte Famous Players-Lasky pour créer son propre studio, Paul Sloane le suit, il tourne alors plusieurs films avec l'actrice Leatrice Joy[1]. En 1929, il réalise notamment Hearts in Dixie, une comédie musicale dont la distribution est composée uniquement d'acteurs noirs[1].

En 1932, il commence à travailler sur le film 4 de l'aviation (The Lost Squadron) de RKO Pictures, mais il est finalement écarté pour des problèmes d'alcoolisme. Il est remplacé par le réalisateur George Archainbaud[1]. Après ce fiasco, il ne tourne plus que des films de série B. Après Géronimo, le peau-rouge (1939), il disparait de l'industrie du cinéma jusqu'aux années 1950 où il tourne deux films à petit budget, Le Soleil se couche à l'aube (1950) et Forever My Love (1952)[1]. Ce dernier est un film japonais tourné pour la Daiei[2].

FilmographieModifier

Sauf indication contraire, la filmographie de Paul Sloane est établie à partir de la base de données de l'American Film Institute[3].

Comme réalisateurModifier

 
Affiche du film Le Tombeau des amants (1926).
 
Publicité pour la comédie musicale Hearts in Dixies (1929).
 
Mitsuko Kimura et Christian Drake dans Forever My Love (1952).

La mention « +scénariste » indique que Paul Sloane est aussi auteur du scénario.

Comme scénaristeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) John T. Soister, Henry Nicolella et Steve Joyce, American Silent Horror, Science Fiction and Fantasy Feature Films, 1913-1929, McFarland, , 830 p. (ISBN 9780786487905, lire en ligne), p. 358-359
  2. a et b (ja) « いついつまでも » [« Itsu itsu made mo »], sur kinenote.com (consulté le )
  3. (en) American Film Institute, « Paul H. Sloane », sur catalog.afi.com (consulté le )

Liens externesModifier