Ouvrir le menu principal

Paul Jeffrey

musicien américain
Paul Jeffrey
Paul JEFFREY MJC Picaud.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Nationalité
Formation
Ithaca College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Label
Genre artistique

Paul Jeffrey (né le , et mort le [1],[2],[3] est un saxophoniste ténor de jazz et un arrangeur né à New York, peut-être le plus connu pour avoir joué avec le quartet de Thelonious Monk de 1970 à 1975. Paul Jeffrey a aussi conduit et a arrangé certains des derniers albums enregistrés par Charles Mingus.

BiographieModifier

Né à New York, Paul Jeffrey fait ses études à Kingston High School. Après avoir eu sa graduation (équivalent du bac aux États-Unis) en 1951, il obtient une maîtrise en éducation musicale à Ithaca College en 1955.

À la fin des années cinquante, il tourne dans des orchestres dirigés par Illinois Jacquet, Elmo Hope, Big Maybelle, ou Wynonie Harris. En 1960 et 1961, il tourne avec BB King dans tous les États-Unis, et ensuite se produit en musicien « free-lance » à New York et aux alentours, et tourne dans des groupes dirigés par Howard McGhee, Clark Terry, et Dizzy Gillespie.

Dans les années 1960, il a travaillé avec une variété d'artistes tels Dizzy Gillespie, Howard McGhee, Count Basie et Sadik Hakim. Il a aussi enseigné le jazz à l'université Rutgers et, plus tard, à l'université Duke.

Son premier album solo en tant que leader Electrifying Sounds pour Savoy Records voit le jour en 1968, Il tourne ensuite avec l’orchestre de Count Basie, avant d’entamer des collaborations avec Thelonious Monk et Charles Mingus. Il rejoint d’abord le quartet de Thelonious Monk au Frog & Nightgown club à Raleigh en Caroline du Nord, en 1970. Il collabore avec Thelonious Monk pendant tout le reste de la carrière de ce dernier, tournant avec lui à travers les USA et au Japon, ainsi que les grands clubs tels que le Village Vanguard, the Jazz Workshop, Shelly's Manne-Hole, David Geffen Hall et The Cellar Door, parmi d’autres.

Il fut engagé par George Wein pour diriger un orchestre de 15 musiciens pour un concert en hommage à Thelonious Monk à Carnegie Hall en 1974; un  concert dans lequel Thelonious Monk fait une apparition,remplaçant Barry Harris au piano alors que le show démarrait. En fait, Thelonious Monk était censé jouer à ce concert et Barry Harris jouait aux répétitions. Paul Jeffrey et George Wein étaient nerveux parce que le concert allait commencer et Thelonious Monk n’était toujours pas là.. Puis à la dernière minute, il est apparu est s’est précipité au piano. Tout le monde sur scène poussa un soupir de soulagement... Ce qui était remarquable dans cet événement, c’est que Paul Jeffrey engagea un nombre important de disciples de Thelonious Monk, qui connaissaient tous sa musique, ce qui en fit un moment magique. Paul Jeffrey eut également une longue association avec Charles Mingus pendant les années 1970. Il commença en tant que membre du Mingus’s big band au Newport Jazz Festival en 1972, et continua à jouer, arranger et enregistrer avec lui jusqu’à la mort de Charles Mingus en 1979. En 1973 et 1974 Paul Jeffrey enregistra trois disques en studio en tant que leader pour le label Mainstream Records.

Paul Jeffrey fut professeur de saxophone à l’université Columbia en 1973. Durant ces années-là, il fonda son octuor qui jouait ses arrangements, et beaucoup de ses compositions originales. Le groupe répétait chaque semaine à l’université Columbia et se produisait en concert de temps à autre. L’un de ces concerts eut lieu au Lincoln Center. Ce groupe lui importait beaucoup. Il eut des postes au Jersey City State College (1974), directeur de l’ensemble de jazz de University of Hartford (1975–1983), et enfin professeur de jazz au Livingston College of Rutgers University (1978–1983). In 1983, il accepta le poste d’artiste en résidence et directeur du département jazz à l’université Duke; un poste qu’il conserva jusqu’à sa retraite en 2003. À l’université Duke, il dirigeait des cours sur l’histoire du jazz et était le directeur musical du Duke Jazz Ensemble. Il organisa the NC/Umbria Jazz Festival et le Mary Lou Williams Jazz Festival lorsqu’il travaillait avec the North Carolina Arts Council et the Durham Arts Council.

Entre 2007 et 2012, Paul Jeffrey se produisit régulièrement France et en Italie, avec un quartet composé de musiciens français et italiens.

Il résida jusqu'à la fin de sa vie, dans la Caroline du Nord et à New York.

Album hommageModifier

En 2009, Paul Jeffrey a réalisé un album en hommage à Thelonious Monk avec Alessandro Collina au piano, Sebastien Adnot à la contrebasse et Laurent Sarrien à la batterie. L'album a été édité sur le label français Imago records et distribué par Orkhestra International.

DiscographieModifier

Comme leaderModifier

Comme sidemanModifier

Avec Sam Rivers

Avec Thelonious Monk

RéférencesModifier

Liens externesModifier