Patrie Football Club bizertin

Patrie Football Club bizertin

Généralités
Fondation 1922
Disparition 1962
Siège Bizerte

Le Patrie Football Club bizertin (arabe : نادي وطن بنزرتي لكرة القدم), plus couramment abrégé en PFC Bizerte, est un ancien club tunisien de football fondé en 1922 et disparu en 1962, et basé dans la ville de Bizerte.

Historique modifier

Disparu avec le départ des européens au début des années 1960, ce club est issu de la fusion réalisée en 1932 du Football Club bizertin (FCB) et de la Patrie de Bizerte, un club omnisports destiné aux militaires et aux recrues français appelés à effectuer leur service militaire à Bizerte.

Histoire du Football Club bizertin modifier

Ce club voit le jour en 1922 et évolue au niveau régional. Il commence à se distinguer à partir de 1925, année au cours de laquelle il est deuxième de la poule Nord derrière le Sporting Club de Ferryville et parvient en quarts de finale de la coupe de Tunisie qu'il perd contre le futur vainqueur, le Stade gaulois. L'année suivante, l'équipe présidée par André Sautereau remporte le championnat du district Nord et parvient en finale de la coupe qu'elle perd difficilement contre le Sporting Club de Tunis. En 1929, les champions des districts Nord et Nord-Ouest rejoignent la première division Nord (appelée alors division d'honneur Nord) et le FCB se classe souvent en milieu du tableau, avant de devenir le Patrie Football Club bizertin en 1932.

Disparition du club modifier

Après avoir été rétrogradé en seconde division à l'issue de la saison 1957-1958, le club y passe deux saisons puis descend en troisième division pour deux autres années, en alignant presque exclusivement des joueurs tunisiens, à l'instar de Mohamed Larbi, Tahar Ben Hassen, Mohamed Hédi Meliani, Mohamed Larbi Raïes, Habib Boujemâa et Béchir Chibani, sous la direction de Tijani Chafiaâ, avant sa disparition définitive en 1962.

Palmarès modifier

Parcours modifier

Parcours du PFCB modifier

  • 1933 : 6e, éliminé au premier tour de la coupe par l'Espérance de Mateur
  • 1934 : 8e, rétrograde en promotion d'honneur (district Nord), éliminé au premier tour de la coupe par le Club athlétique bizertin
  • 1935 : Champion de la promotion d'honneur (district Nord)[1], éliminé en quarts de finale de la coupe par le Stade gaulois
  • 1936 : 3e de la division d'honneur Nord
  • 1937 : 5e[2], éliminé en quarts de finale de la coupe par le Sfax railway sport
  • 1938 : 4e, éliminé en huitièmes de finale de la coupe par la Jeunesse de Hammam Lif
  • 1939 : 3e, éliminé en quarts de finale de la coupe par l'Espérance sportive de Tunis
  • 1942 : 3e[3], éliminé en huitièmes de finale de la coupe par l'Union sportive de Béja.
  • 1946 : 2e de la poule Nord du critérium et vainqueur de la coupe

Parcours en division d'excellence modifier

À partir de la saison 1946-1947, le championnat de Tunisie de football est organisé au niveau national sous le nom de division d'excellence, qui devient la division nationale en 1956.

Saison Classement Meilleurs buteurs[4] Résultat en Coupe
1946-1947 3e Gallard (11), Vignes (8) 1/4 de finaliste
1947-1948 7e Gallard (6), Guingo (5) Finaliste
1948-1949 8e Roger Langella (4), Regoli, Zuparek, Solari (3) Demi-finaliste
1949-1950 7e Providente (11), Vignes (7) Demi-finaliste
1950-1951 2e (ex-aequo) Providente (17), Lavergne (6) 1/8 de finale
1953-1954 4e Providente et Bedelian (4) 1/8 de finale
1954-1955 11e Vito Perlongo (8), Leblant et André Manzano (5) 1er tour
1955-1956 10e André Manzano (7), Jacques Danielli (4), Prevost (3) 1/8 de finale
1956-1957 11e Voisine et Prevost (6), Mokhtari (4) 1/16 de finale
1957-1958 14e Christian Solet, Simon Czerwonska et Bellet (4) 1/8 de finale

Notes et références modifier

  1. Parmi les joueurs champions figure Abdelkrim Ben Cheikh.
  2. La formation comprend entre autres Ahmed Bsiri, Sadok Soussi et Abdelkrim Ben Cheikh.
  3. L'équipe participe sous le nom d'Union sportive de football de Bizerte.
  4. Les prénoms sont rarement indiqués par les journaux.