Parcs nationaux de Tunisie

page de liste de Wikipédia

Les parcs nationaux de Tunisie sont au nombre de 17 en 2015[1].

Liste des parcs nationaux et réserves naturelles de Tunisie en 2011.

Chaque parc national est spécifique de par sa situation géographique, sa faune et sa flore, sa diversité biologique et son histoire.

C'est le code forestier promulgué en 1966 et refondu en 1988 qui constitue l'outil juridique de base en matière de conservation du milieu naturel en Tunisie et de création des parcs nationaux. L'accès aux parcs est soumis à une autorisation préalable. La demande doit être effectuée auprès de la direction générale des forêts ou du commissariat régional concerné.

Le plus connu des parcs nationaux, celui de l'Ichkeul, est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1980[2].

ListeModifier

Image Parc Année de création Superficie (ha) Gouvernorat
  Parc national de Bouhedma 1980 16 448 Gafsa et Sidi Bouzid
  Parc national de Boukornine 1987 1 939 Ben Arous
  Parc national de Chambi 1980 6 723 Kasserine
  Parc national de Dghoumès 2010 8 000 Tozeur
  Parc national d'El Feija 1990 2 632 Jendouba
  Parc national de l'Ichkeul 1980 12 600 Bizerte
  Parc national de Jbil 1994 150 000 Kébili
  Parc national de Jebel Chitana-Cap Négro 2010 10 122 Béja et Bizerte
  Parc national de Jebel Mghilla 2010 16 249 Kasserine et Sidi Bouzid
  Parc national de Jebel Orbata 2010 5 746 Gafsa
  Parc national de Jebel Serj 2010 1 720 Kairouan et Siliana
  Parc national de Jebel Zaghdoud 2010 1 792 Kairouan
  Parc national de Jebel Zaghouan 2010 2 040 Zaghouan
  Parc national de Oued Zen 2010 6 700 Jendouba
  Parc national de Senghar-Jabess 2010 2 870 Tataouine
  Parc national de Sidi Toui 1991 6 315 Médenine
  Parc national des îles de Zembra et Zembretta 1977 5 095 Nabeul

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Habib Abid, Forêts, aires protégées et écotourisme en Tunisie, Tunis, Ministère tunisien de l'Agriculture, (lire en ligne [PDF]), p. 6.
  2. « Parc national de l'Ichkeul », sur whc.unesco.org (consulté le ).

Lien externeModifier