Parc national de Tsitsikamma

parc national d'Afrique du Sud situé au Cap-Occidental

Le parc national de Tsitsikamma est un parc national sud-africain situé dans la province du Cap-Occidental à côté de Plettenberg Bay. L'aire marine protégée de Tsitsikamma (Marine protected area ou MPA) est la plus ancienne du Monde, car elle a été créée en 1964[1]. Le parc couvre une superficie de 298 km2. Ce parc est situé sur une superbe et étroite bande côtière longue d'environ 5 km sur les 70 km de côte bordée d'une part par la mer et d'autre part par la route des Jardins. Le parc national de Tsitsikamma est limité à sa frontière ouest par le village de Nature’s Valley et à l’est par l’embouchure de la Storms River (Storms River Mouth). La vue sur la côte depuis le Tsitsikamma National Park est spectaculaire, surtout quand les flots se déchaînent. Le paysage du parc est sauvage.

Parc national de Tsitsikamma
Image dans Infobox.
Embouchure de la rivière Storms dans le parc national de Tsitsikamma.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
298 km2
Administration
Type
Création
Administration
Site web
Géolocalisation sur la carte : Cap-Occidental
(Voir situation sur carte : Cap-Occidental)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Point carte.svg

Le parc est englobé par le Parc national de la Garden Route.

La situation du parcModifier

Le parc national de Tsitsikamma forme une section du Parc national de la Garden Route et est situé au cœur de la région touristique pittoresque connue comme la Route des Jardins, qu'on peut trouver au cap Sud de l'Afrique du Sud[2].

Tsitsikamma est un terme Khoisan (les premiers habitants de cette aire protégée) qui signifie, « endroit plein d'eau ». Il fait certainement référence à la moyenne annuelle de précipitations qui s'établit à 1 200 mm.

Approximativement 30 % du parc est couvert de fynbos (Cape Floral Kingdom), éparpillé parmi la végétation forestière, mettant en évidence une grande variété de belles fleurs, comprenant des proteas et des heath. C'est l'habitat de beaucoup d'espèces de la forêt et des oiseaux de mer.

ClimatModifier

Tsitsikamma connait un climat tempéré avec la côte avec une moyenne annuelle des chutes de pluies de 1 400 mm. Les mois humides sont mai et octobre, et les plus secs sont juin et juillet.

La vie sauvageModifier

La vie sauvage à Tsitsikamma est à la fois marine, terrestre avec de plus de magnifiques oiseaux. Parmi les créatures marines, on peut observer selon les époques, des Baleines, des Dauphins et des marsouins.
Les poissons vivant à Tsitsikamma peuvent vivre jusqu'à 30-40 ans et sont les plus productifs éleveurs, produisant des millions de nouveaux poissons chaque saison. Si ces poissons 'éleveurs’ partent chassé par les pêcheurs cela prendrait des décades avant de les faire revenir[1].

Parmi les oiseaux qui peuplent Tsitsikamma, le parc abrite l'huitriers noirs Africain, le Knysna Lourie.

Une belle variété de mammifères habitent Tsitsikamma telle la loutre du Cap sans griffre, l'antilope céphalophe, le Léopard, le Chat sauvage d'Afrique et la belette Africain.

Les activités du parcModifier

Tsitsikamma National Park offre de nombreuses possibilités de promenades dans un paysage absolument splendide. Un sentier entièrement aménagé au pont suspendu Suspension Bridge long de 77 mètres qui offre un point de vue remarquable, impressionnant et qui est aussi le point de départ du fameux Otter Trail pour la randonnée.

L'avenir du parc compromisModifier

Le un projet propossant d'ouvrir la pêche dans le parc national du Tsitsikamma MPA fut rejeté avec succès et ne devait plus jamais revenir à la surface. Cependant, le Ministère de l'Environnement Sud-Africain continue à planifier l'ouverture de 20 pour cent de la réserve pour la pêche de loisir, cette action pourrait compromettre gravement la conservation des espèces. En effet, le parc national de Tsitsikamma MPA est la plus ancienne réserve protégée du pays, et par conséquent il a extrêmement de valeur pour la protection et le développement de beaucoup d'espèces.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier