Ouvrir le menu principal
Pochette de papier calque format A4 - A3.
Échelle de transparence du papier calque.
Rouleau de papier calque.
Échantillons de papier calque.

Le papier calque est un type de papier translucide. Il est fabriqué par immersion de papier de bonne qualité dans de l'acide sulfurique pendant quelques secondes. L'acide a pour effet de transformer une partie de la cellulose, et cela donne pour effet le caractère translucide du papier calque.

Le papier calque est surtout utilisé pour dessiner ou reproduire un dessin (artistique ou technique) par transparence car il est ainsi visible à travers le papier. On obtient un tracé à l'identique.

Le papier calque est idéal pour dessiner à l'encre de Chine ou au crayon car il permet de faire des modifications par grattage ou gommage et aussi d'exécuter des tirages par la photocopie en petit et grand format pour des tirages en nombres.

À noter que la fibre de cellulose pure est déjà translucide. C'est l'air emprisonné entre les fibres qui rend le papier opaque et visuellement blanc. Si le papier est suffisamment « raffiné » pour éliminer l'air entre les fibres, la feuille sera également translucide.

Sommaire

HistoireModifier

Le papier calque, appelé ainsi parce qu'il permet de calquer, était au XIXe siècle connu sous le nom de papier végétal[1]. Calquer, c'est prendre une image d'un relief, comme une monnaie ou une inscription, en appliquant dessus une feuille de papier et en frottant un fusain, une craie ou un crayon. Par extension, tous les moyens qui permettent de prendre une copie plate. Avant l'invention du papier transparent, on a utilisé le papier huilé, le papier pelure et le papier de soie.

Au début du XXe siècle, tout le dessin industriel se faisait sur papier calque, non seulement à cause de la facilité de corriger une erreur par grattage de l'encre, mais aussi pour permettre la reproduction photographique par contact, donnant par diazographie les bleus et les marrons à diffuser aux ateliers.

Formats standardsModifier

Substance Masse volumique Humidité Rugosité Translucidité (transparence) Résistance à la traction Surface Alkali pH
ISO 536 (g/m2) (kg/m3) ISO 287 (%) ISO 8791-2 (ml/min) ISO 2469 (%) ISO 1974 (mN) ISO 6588 (pH)
42 1,200÷1,235 7 100-300 79+/-5 220-440 6-7
53 1,200÷1,235 7 100-300 77+/-5 220-440 6-7
63 1,220÷1,250 7 100-300 75+/-5 220-440 6-7
73 1,220÷1,250 7,5 100-300 75+/-5 220-440 6-7
83 1,220÷1,250 7,5 100-300 75+/-5 220-440 6-7
93 1,220÷1,250 7,5 100-300 75+/-5 220-440 6-7
100 1,220÷1,250 7,5 100-300 75+/-5 220-440 6-7
112 1,220÷1,250 8 100-300 73+/-5 220-440 6-7
130 1,220÷1,250 8 100-300 69+/-5 220-440 6-7
150 1,220÷1,250 8 100-300 65+/-5 220-440 6-7
160 1,220÷1,250 8 100-300 61+/-5 220-440 6-7
170 1,220÷1,250 8 100-300 59+/-5 220-440 6-7
190 1,220÷1,250 8 100-300 55+/-5 220-440 6-7
200 1,220÷1,250 8 100-300 53+/-5 220-440 6-7
240 1,220÷1,250 8 100-300 47+/-5 220-440 6-7
280 1,220÷1,250 8 100-300 45+/-5 220-440 6-7

Liste de fabricantsModifier

Notes et référencesModifier

  1. H. Sonnié-Moret, Atlas de géographie universelle à l'usage de la jeunesse, Paris, (lire en ligne), p. 6.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier