Un palse est une petite butte souvent ronde ou ovale rencontrée en milieu périglaciaire, en contexte de pergélisol intermittent, c'est-à-dire dans les mollisols. À l'instar des pingos, les palses contiennent un cœur de glace recouvert de sol. Le mot provient du terme same Palsa signifiant une zone surélevée d'une tourbière[1]. Du fait des importantes quantités d'eau nécessaires à la formation des palses, on les trouve souvent dans les tourbières. Les palses peuvent toutefois se former aussi sur sol sableux ou dans les tufs volcaniques. Ils sont alors désignés par le terme lithalse ou palse minéral[2]

Vue aérienne de palses

RéférencesModifier