Palazzo Gallenga Stuart

Palazzo Gallenga Stuart
Façade du Palazzo Gallenga Stuart, Pérouse
Présentation
Destination initiale
Giuseppe Antinori
Destination actuelle
Style
Architecte
Francesco Bianchi, Pietro Carattoli (façade)
Construction
1700 env.
Commanditaire
Antinori (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Occupant
Propriétaire
Commune de Pérouse
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Localisation sur la carte de Pérouse
voir sur la carte de Pérouse

Le Palazzo Gallenga Stuart (Palazzo Antinoriau XVIIIe siècle) est un palais qui se situe au no 4 Via Fortebraccio à Pérouse et qui est le siège de l'Université pour étrangers de Pérouse.

Histoire modifier

Le Palais en style baroque a été édifié à l'initiative de Giuseppe Antinori, pour devenir la demeure de la noble famille Antinori de Pérouse.

En 1720 le jeune Carlo Goldoni, résidant à Pérouse à la suite de son père médecin réalisa, dans la dénommée Sala Goldoniana du palais, sa première représentation[1].

La façade qui se caractérise par de grands blocs de fenêtres, des corniches en brique et des piliers, a été réalisée par Pietro Carattoli entre 1748 et 1758, d'après un projet de l'architecte romain Francesco Bianchi.

En 1875 le palais fut acheté par Romeo Gallenga Stuart (it) et prend son nom actuel. En 1926 le comte Gallenga Stuart céda le palais à la Commune de Pérouse et, en 1927, celui-ci devient le siège de l'Université pour étrangers.

En 1931 le mécène américain Frederick Thorne Rider, devenu citoyen honoraire de Pérouse, fit une forte donation à l'Université permettant la réalisation de la façade postérieure ainsi qu'une nouvelle aile du palais.

Architecture modifier

L'architecture du Palazzo Cesaroni est de style baroque.

Œuvres remarquables modifier

Son vestibule et son grand escalier d'entrée.

À l'intérieur de l'Aula Magna est conservé le cycle de fresques Apoteosi di Roma réalisées par le peintre Gerardo Dottori dans les années 1930.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie modifier

  • Claudia Grisanti et Irene Giannini, Le grandi città d'arte italiane - Perugia, Electa Mondadori, Milan 2007.
  • Umbria, Guida D'Italia, Touring Club Italiano

Liens externes modifier

Notes et références modifier