PPAD (complexité)

En informatique théorique, PPAD (Polynomial Parity Arguments on Directed graphs) est une classe de complexité introduite par Christos Papadimitriou en 1994[1]. Cette classe est importante en théorie des jeux algorithmique car elle contient le problème de calculer un équilibre de Nash et ce problème a été démontré PPAD-complet par Chen et Deng en 2005[2].

DéfinitionModifier

RéférencesModifier

  1. Christos Papadimitriou, « On the complexity of the parity argument and other inefficient proofs of existence », Journal of Computer and System Sciences, vol. 48, no 3,‎ , p. 498–532 (DOI 10.1016/S0022-0000(05)80063-7, lire en ligne)
  2. * Xi Chen et Xiaotie Deng (2006) « Settling the complexity of two-player Nash equilibrium » dans Proc. 47th Symp. Foundations of Computer Science : 261–271 p. (DOI:10.1109/FOCS.2006.69). .