Péma Lingpa

Péma Lingpa
Pema Lingpa.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Enfants
Dawa Gyeltsen (d)
Tuksé Drakpa Gyalpo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Maîtres
Lhopaja Dral (d), Götsang Pa Natsok Rangdrol (d), U Dzé Drubpa Kündü (d), Dawa Gyeltsen (d), Rigdzin Chokden Gönpo (d), Gyalsé Ösal Long Yang (d), Chödrak Gyatso, Drukpa Kunley, Shakya Zangpo (d), Tuksé Drakpa Gyalpo (d), Tuksé Könchok Zangpo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Péma Lingpa (Tibétain : པད་མ་གླིང་པ་, Wylie : Pad-ma Gling-pa), dont le nom complet était Orgyen Péma Lingpa (1450-1521)[1] est le quatrième des cinq rois des « Tertöns »[2] dont Padmasambhava a prophétisé la venue. Il vécut au Bhoutan, de 1450 à 1521 et il serait l’incarnation du grand Maître Longchenpa (Longchen Rabjampa) (1308-1364). À 15 ans, il eut une vision de Padmasambhava et, à 27 ans, il reçut une liste de 108 emplacements de termas à découvrir. Il en découvrit 32, et chargea son fils, Dawa Gyaltsen, de poursuivre ses recherches ; celui-ci, à son tour, eut un fils nommé Gyalsé Péma Tinélé.

Lhalung Sungtrul Rinpoché, une des émanations de Péma Lingpa

Il a fondé nombre de temples dans la vallée de Choekhor dans le comté de Bumthang, dont Tamshing Lhakang.

Les descendants notables de Péma Lingpa incluent Jigme Singye Wangchuck, roi du Bhoutan, et le 6e dalaï-lama.

RéférencesModifier

  1. Royal Ark
  2. Tiré de Padmasambhava, la magie de l’Éveil de Philippe Cornu, collection Inédit Sagesse, éditions du Seuil, Paris, 1997, p. 180.