Oxyde mixte de baryum, de cuivre et de lanthane

Oxyde mixte de baryum, de cuivre et de lanthane
Image illustrative de l’article Oxyde mixte de baryum, de cuivre et de lanthane
Cellule élémentaire de la structure pérovskite en couches du LBCO. Les ions du cuivre sont rouges, les ions du lanthane et du baryum sont bleus et ceux de l'oxygène sont verts.

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'oxyde mixte de baryum, de cuivre et de lanthane (en anglais : Lanthanum barium copper oxide, ou LBCO), fut le premier supraconducteur à haute température découvert, en 1986[1]. Sa température critique est de 35 K. Johannes Georg Bednorz et K. Alex Müller ont partagé le prix Nobel de physique en 1987 pour sa découverte[2].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. (en) J. G. Bednorz and K. A. Müller, « Possible high Tc superconductivity in the Ba−La−Cu−O system », Z. Phys. B, vol. 64, no 1,‎ , p. 189–193 (DOI 10.1007/BF01303701, Bibcode 1986ZPhyB..64..189B)
  2. (en) Robert M. Hazen, The breakthrough : the race for the superconductor, New York, Summit Books, , 271 p. (ISBN 978-0-671-65829-8), p. 255