Oreille relative

En musique, l’oreille relative est la faculté d'identifier un intervalle entre deux notes de musique. Elle implique la faculté d'identifier une note à partir d'une note de référence donnée. Ainsi, si un chanteur possède l'oreille relative, il peut chanter une mélodie à partir d'une partition musicale uniquement en lui donnant une note de référence. L'oreille relative implique une mémoire à long terme des intervalles musicaux.

L'oreille absolue quant à elle, est la faculté d'identifier une note sans référence préalable.

Reconnaissance d'intervallesModifier

Certains professeurs de musique enseignent la capacité à reconnaître des intervalles en associant à chaque intervalle les deux premières notes d'une chanson populaire (cela requiert que l'élève dispose de l'oreille relative)[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Mayfield, Connie E., Theory Essentials, Volume I: An Integrated Approach to Harmony, Ear Training, and Keyboard Skills, New York, Schirmer, (ISBN 0-534-57231-6)