Oisin Murphy

jockey irlandais
Oisin Murphy
Image dans Infobox.
Oisin Murphy en selle sur Roaring Lion
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport
Monture
Distinction
Champion Jockey (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Oisin Murphy, né le à Killarney, est un jockey irlandais basé en Angleterre, spécialiste des courses de plat.

BiographieModifier

Oisin Murphy grandit dans le Comté de Kerry où, bébé prématuré, il commence à monter à cheval dès l'âge de 4 ans[1]. Lorsqu'il a 14 ans, sa famille déménage à Buttevant, dans le comté de Cork, et il monte chez son oncle Jim Culloty, ancien champion jockey d'obstacles devenu entraîneur. Il se lance alors dans le circuit des courses de poneys puis, en octobre 2012, rejoint l'Angleterre comme apprenti chez l'entraîneur Andrew Balding. Passé professionnel en 2013, il ne tarde pas à se mettre en évidence et décroche l'année suivante le titre de champion des apprentis. Toujours en 2014, il commence à s’illustrer au plus haut niveau, s'adjugeant un groupe 2. En 2016, il devient premier jockey de l'écurie Qatar Racing Ltd, pour laquelle il va monter le champion Roaring Lion. En 2019, il remporte un premier titre de champion jockey, l'équivalent de la Cravache d'or française, titre qu'il conserve les deux années suivantes. Admirateur de Lanfranco Dettori, qui l'a encouragé[2], il s'exprime en irlandais, anglais, français et allemand[3]. En proie à des problèmes d'alcoolisme, et plusieurs fois épinglé pour des contrôles positif à l'alcool, il est finalement suspendu 14 mois en février 2022 pour des manquements aux protocoles Covid et pour sa conduite susceptible de nuire à l'image des courses[4].

Palmarès (groupe 1 uniquement)Modifier

  Royaume-Uni


  Irlande


  France


  Émirats arabes unis


  États-Unis


  Allemagne


  Japon


  Canada

Notes et référencesModifier

  1. (en-GB) « From premature baby to champion jockey », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « Oisin Murphy: ‘Now I’m champion jockey, I want to do it again’ », sur the Guardian, (consulté le )
  3. (en) Mark Souster, « Oisin Murphy proving a roaring success on the world stage »  , sur The Times,
  4. (en-US) Ana Vincent, « Le champion jockey Oisin Murphy banni pour quatorze mois », sur lesport24, (consulté le )