Ouvrir le menu principal

Occupation japonaise de Hong Kong

L’occupation japonaise de Hong Kong (香港占領地) a commencé après la reconnaissance par le gouverneur de Hong Kong, Mark Aitchison Young, de la reddition du territoire de Hong Kong à l'Empire du Japon le , après 18 jours de combats acharnés par des forces britanniques, indiennes et canadiennes contre les forces impériales japonaises beaucoup plus importantes. L'occupation a pris fin au bout de trois ans et huit mois par la signature des Actes de capitulation du Japon.

Arrestation de banquiers occidentaux par des soldats japonais.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier