Ouvrir le menu principal

Novus ordo seclorum

locution latine
(Redirigé depuis Novus Ordo Seclorum)

Le latiniste et secrétaire du Congrès, Charles Thomson.

Novus ordo seclorum (« Nouvel ordre des siècles » en latin) est une devise qui apparaît sur le revers du grand sceau des États-Unis dessiné en 1782, lui-même repris sur les billets de 1 dollar depuis 1935.

Sommaire

DescriptionModifier

La phrase est inspirée de la quatrième églogue des Bucoliques de l'auteur latin Virgile :

« Ultima Cumaei venit iam carminis aetas;
Magnus ab integro saeclorum nascitur ordo.
Iam redit et Virgo, redeunt Saturnia regna,
Iam nova progenies caelo demittitur alto. »

Au Moyen Âge, le poème de Virgile était interprété comme une prophétie de la venue du Christ[1]. La devise Novus ordo seclorum a été proposée par Charles Thomson, latiniste impliqué dans la conception du Grand sceau des États-Unis pour signifier l'avènement d'une nouvelle ère américaine à la date de l'indépendance des États-Unis[2], elle-même indiquée sur l'avers du sceau : « MDCCLXXVI ».

Le mot « seclorum » ne signifie pas « séculier » mais est la forme génitive plurielle du mot « saeculum » qui veut dire ici siècle, âge ou ère[3].

La devise est parfois traduite de façon erronée « Nouvel ordre mondial », souvent dans le cadre de théories conspirationnistes.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ann Raftery Meyer, Medieval allegory and the building of the new Jerusalem DS Brewer, 2003. (ISBN 978-0-85991-796-4)
  2. (en) « Novus Ordo Seclorum - Origin and Meaning of the Motto Beneath the American Pyramid », sur GreatSeal.com
  3. (en) Lewis and Short, A Latin Dictionary: Founded on Andrews' Edition of Freund's Latin Dictionary: Revised, Enlarged, and in Great Part Rewritten by Charlton T. Lewis, Ph.D. and Charles Short, LL.D. The Clarendon Press, Oxford, 1879, s. vv.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier