Noblesse des Tess

jument de saut d'obstacles

Noblesse des Tess
Image illustrative de l’article Noblesse des Tess
Kamal Abdullah Bahamdan et Noblesse des Tess au CSI***** Eröffnungsspringen, en 2013.

Race Selle français
Père Cumano
Sexe Jument
Robe Bai
Naissance 2001
Pays de naissance Drapeau de la France France
Éleveur Jacques Brohier
Cavalier Simon Delestre, Kamal Abdullah Bahamdan

Noblesse des Tess ( - ) est une jument baie du stud-book Selle français, médaille de bronze par équipes lors de l'épreuve de saut d'obstacles des Jeux olympiques d'été de 2012, à Londres, avec le cavalier saoudien Kamal Bahamdam[1]

HistoireModifier

Noblesse des Tess naît le [2] dans l'élevage de la famille de Jacques et Vincent Brohier, situé à Barbeville dans le Calvados[1]. Elle débute sur le cycle classique sous la selle de Vincent Brohier, fils de l'éleveur, obtenant une mention « excellente » à 4 ans[1]. Lorsque la jument a six ans, les marchands de chevaux Walter Lapertot et Yves Lemaire l'achètent pour la confier au cavalier international Simon Delestre[1]. Elle est finaliste à Fontainebleau, puis est vendue à six ans au Suisse Bertrand Darier, qui la garde sous la selle de Delestre[1].

En 2009, elle est confiée au cavalier Colombien René Lopez, qui la mène au niveau des Grand Prix internationaux, avec une 3ème place à la Coupe du Monde de Lyon, et une victoire au Grand Prix du CSI4* de Fontainebleau et au CSIO de La Baule[1]. Edwina Tops-Alexander essaie la jument qui rejoint ses écuries pour un mois, mais elle est finalement confiée au cavalier saoudien Kamal Bahamdam[1].

PalmarèsModifier

 
Kamal Bahamdan et Noblesse Des Tess au Longines Global Champions Tour de 2013

En 2011, la jument atteint un ISO (indice de saut d'obstacles) de 175[1].

PedigreeModifier

Origines de Noblesse des Tess
Père
Cumano
Cassini I Capitol I Capitano
Folia
Wisma Caletto II
Prisma
Chanell II Landgraf I Ladykiller
Warthburg
Weisse Dame Caletto II
Herrada
Mère
Philadelphine


Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • [Covini 2012] Aurélie Covini, « Noblesse des Tess, une jument française en bronze à Londres », L'Éperon,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2017)