Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noblesse.

Dans le monde de la tauromachie, la noblesse est, pour un taureau de combat « la qualité de l'animal qui répond franchement aux sollicitations des toreros, sans vice et sans détours[1]. »

Sommaire

CaractéristiquesModifier

En tant que terme technique propre à la corrida, le mot est une « métaphore du comportement loyal au combat caractéristique des valeurs de la noblesse en armes[2] ». Le contraire d'un taureau noble est un taureau manso, qui signifie « animal fuyard et sournois », beaucoup plus dangereux que le taureau qui charge[3]. Un taureau noble a une souche généalogique bien déterminée[4] que lui confère sa caste, c'est-à-dire sa race ou pedigree[4].

ComportementModifier

Comme tous les vocabulaires spécifiques à chaque discipline[note 1], ce mot ne doit pas être pris au pied de la lettre, mais replacé dans le contexte où il est employé : celui de la corrida[5].

Le taureau noble ne donne pas de coups de tête anarchiques[6]. Il baisse la tête par tempérament, la noblesse étant un élément de la caste du taureau appelé « caste vive », qui permet au torero de montrer ses qualités de lidiador[7]. Lorsque le torero se trouve face à un animal noble, il doit le toréer avec délicatesse, faire preuve de duende[8].

Ce type de taureau convient particulièrement bien aux toreros dits « toreros artistes », c'est-à-dire aux toreros qui recherchent les qualités esthétiques tant à la cape qu'à la muleta[6]

BibliographieModifier

  • Paul Casanova et Pierre Dupuy, Dictionnaire tauromachique, Marseille, Jeanne Laffitte, (ISBN 2862760439)
  • Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, (ISBN 2221092465)
  • Auguste Lafront, Encyclopédie de la corrida, Paris, Prisma,
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378), Annexe CD-Rom 112 pages
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Maudet 2010, p. 473
  2. Maudet 2010, p. 472
  3. Casanova et Dupuy 1981, p. 103
  4. a et b Lafront 1950, p. 144
  5. Lafront 1950, p. 145
  6. a et b Bérard 2003, p. 689
  7. Casanova et Dupuy 1981, p. 115
  8. Casanova et Dupuy 1981, p. 88

Lien externeModifier