Nitish Kumar

homme politique indien

Nitish Kumar
Illustration.
Fonctions
Ministre en chef du Bihar
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 3 jours)
Gouverneur Keshari Nath Tripathi
Ram Nath Kovind
Keshari Nath Tripathi
Satya Pal Malik
Lalji Tandon
Phagu Chauhan
Prédécesseur Jitan Ram Manjhi

(8 ans, 5 mois et 23 jours)
Gouverneur Buta Singh
Gopalkrishna Gandhi
R. S. Gavai
R. L. Bhatia
Devanand Konwar
D. Y. Patil
Prédécesseur President's rule
Successeur Jitan Ram Manjhi
Ministre des Chemins de fer

(3 ans, 2 mois et 1 jour)
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee
Prédécesseur Mamata Banerjee
Successeur Laloo Prasad Yadav

(1 an, 4 mois et 17 jours)
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee
Prédécesseur Ram Vilas Paswan
Successeur Ram Naik
Ministre de l'Agriculture

(1 an, 1 mois et 25 jours)
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee
Prédécesseur Sunder Lal Patwa
Successeur Ajit Singh

(3 mois et 10 jours)
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee
Prédécesseur Atal Bihari Vajpayee
Successeur Sunder Lal Patwa
Ministre des Transports terrestres

(1 mois et 9 jours)
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee

(1 an, 3 mois et 22 jours)
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee
Biographie
Nom de naissance Mamata Banerjee
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Bakhtiarpur (Bihar, Inde)
Nationalité Indienne
Parti politique Janata Dal
Diplômé de Institut national de technologie de Patna

Nitish Kumar, né le , est un homme politique indien, membre du Janata Dal. Il est ministre en chef du Bihar de 2005 à 2014 et depuis .

BiographieModifier

Membre du Janata Dal, Nitish Kumar est membre du gouvernement indien, comme ministre de l'Agriculture de 1999 à 2000 et de 2000 à 2001, des Transports terrestres de 1998 à 1999 et des Chemins de fer de 1998 à 1999 et de 2001 à 2004, dans le cabinet d'Atal Bihari Vajpayee.

En , il est élu ministre en chef du Bihar, fonction qu'il conserve jusqu'en , date à laquelle il remet sa démission, après l'échec de son parti aux élections législatives indiennes. Cependant, il retrouve son poste de chef du gouvernement du Bihar dès le .

Il se fait aimer des Biharis, habitués par les régimes précédents à avoir de faibles attentes. Son gouvernement procède à la nomination de 100 000 enseignants dans les écoles, veille à ce que les médecins travaillent dans des centres primaires de santé, et s'occupe aussi de l'électrification des villages[1], du pavage des routes, de réduire de moitié l'analphabétisme des femmes, de tourner la page de l'État de non-droit en réprimant les criminels et de doubler le revenu moyen des Biharis[2]. Le taux de croissance cumulative du produit intérieur brut du Bihar au cours de son mandat est le plus élevé par rapport aux autres États à cette même période.[réf. nécessaire]

En , Nitish Kumar rencontre le Dalaï Lama à Bodh Gaya[3].

RéférencesModifier

  1. (en) « Nitish Kumar's development agenda makes waves in Bihar », Lok Sabha Elections 2009, Sify News,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2009)
  2. William Antholis, « New Players on the World Stage: Chinese Provinces and Indian States », Brookings Institution, (consulté le 12 novembre 2015)
  3. http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=42062