Ouvrir le menu principal

Nicolas Philippe Xavier Spital

Nicolas Philippe Xavier Spital
Nicolas Philippe Xavier Spital

Naissance
Les Grandes-Loges (Marne)
Décès (à 36 ans)
Tiburon (Saint-Domingue)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1786-1803

Nicolas Philippe Xavier Spital, né le à Les Grandes-Loges (Marne) et mort le à Tiburon (Saint-Domingue), est un général de brigade de la Révolution française.

États de serviceModifier

Il entre en service le comme fusilier dans le régiment d'Auxerrois, il devient caporal le , sergent en , adjudant sous-officier au 2e bataillon de volontaires de la Marne en et adjudant-major le . Il est nommé lieutenant-colonel en second dudit bataillon le , puis lieutenant-colonel le et chef de brigade le , à la 171e demi-brigade de bataille.

En 1795, il sert à l’armée de l’Ouest, et il est promu général de brigade le , à l’armée des côtes de l’Océan. Le , il commande temporairement le département du Finistère. Le , il est envoyé à l’armée de Sambre-et-Meuse et il se distingue le à la bataille de Neuwied. Le , il prend le commandement de la 2e brigade de la 1re division de l’armée de Mayence, avant de rejoindre l’armée d’Angleterre le , puis de commander le département des Bouches-du-Rhône le .

Le , il est affecté à l’armée d’Italie et participe à la défense de Gênes d’ à . Il est blessé le , lors d’une tentative de sortie de la place. En , il prend les fonctions de chef d’état-major du général Moncey, et le , il commande le département de la Doire.

Le , il est envoyé à Gênes pour participer à l’expédition de Saint-Domingue et meurt de la fièvre jaune à bord du navire « l’Athénaïs » en vue de Tiburon.

SourcesModifier