Ouvrir le menu principal

Nichan ad-Dam

ordre honorifique de Tunisie

Nichan ad-Dam
Image illustrative de l’article Nichan ad-Dam
Insigne du Nichan ad-Dam

Type Une seule classe
Statut Éteint

Image illustrative de l’article Nichan ad-Dam
Ruban de l'ordre du Nichan ad-Dam

Le Nichan ad-Dam (arabe : ﻧﻴﺸﺎﻥ ﺍﻟﺪﻢ), soit l'Ordre du Sang, est un ancien ordre dynastique tunisien fondé en 1839-1840 par Ahmed Ier Bey. Cette décoration à classe unique n'était attribuée qu'aux seuls membres de la famille beylicale. Elle est décernée jusqu'à l'abolition de la monarchie husseinite en 1957.

Insignes et port de l'ordreModifier

Les insignes se composent :

  • d'un insigne, représentant un soleil d'or à douze raies serties de diamants, la bélière étant formée par un nœud lui aussi en diamant.
  • d'un ruban de l'ordre du Nichan Iftikhar, vert aux deux liserés de rouge.

Le port s'effectue de la façon suivante :

  • Classe unique, portée en sautoir.

HistoriqueModifier

Second ordre créé après le Nichan Iftikhar, il occupe toujours la première place dans la hiérarchie des ordres beylicaux.

RécipiendairesModifier

BibliographieModifier

  • Anne de Chefdebien (dir.), Laurence Wodey (dir.), Tom Bergroth, Nicolas Botta-Kouznetzoff, José Vicente de Bragança, Enzo Calabresi, Pierre Deltcheff, Margot Delvert, Guy Deploige, Luciano Faverzani, Don Manuel Fuertes de Gilbert y Rojo, Jean-Claude Gelharr, Nassereddin Parevin, Jean-Christophe Palthey, Elisabeth Roads, Nicolas de Roffignac, Michael P. Siddons, Patrick Spilliaert, Andréas Thies, Charles-Philippe de Vergennes et Jean-René Westh (préf. Général d'armées Jean-Pierre Kelche, grand chancelier de la Légion d'honneur), Honneur & Gloire : les trésors de la collection Spada, Société des amis du musée national de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie, (1re éd. 2008), 360 p., 214 x 298 (ISBN 2-901644-16-3), p. 202 (entrée intitulée « L'Ordre du Sang (Nichan ad-dam) » par Jean-Christophe Palthey)
  • Mohamed El Aziz Ben Achour, Honneur & Gloire : les décorations tunisiennes à l'époque husseïnite, Sagittaire éditions, (1re éd. 1994), 80 p., 218 x 204 (ISBN 9973-9738-0-1), p. 34-47 (entrée intitulée « Le Nichan ad-dam »)

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i « Nichan ad-Dam, ou ordre du Sang, institué… », sur beaussant-lefevre.com (consulté le 22 mars 2018)
  2. Anne de Chefdebien, Une certaine idée de la France... et du monde : Charles de Gaulle à travers ses décorations, Peter Lang, Bruxelles, , 352 p. (ISBN 978-2-807-60968-6), p. 225-229 et 336

Lien externeModifier