Ouvrir le menu principal

Le système dit des Neuf Ministères (chinois traditionnel : 九卿) est un nom collectif désignant les neuf officiers impériaux principaux sous la Dynastie Han (206 av. J.-C.220) ainsi que sous la Dynastie Ming (1368-1644).

Dynastie HanModifier

Sous la Dynastie Han, les neuf officiers étaient (1) le Ministre des Cérémonies (太常), (2) le Superviseur des Préposés[1] (光祿勳), (3) le Commandant de la Garde (衛尉), (4) le Grand Serviteur (太僕), (5) le Commandant de la Justice (廷尉), (6) le Grand Héraut (大鴻臚), (7) Directeur du Clan Impérial (宗正), (8) le Grand Ministre de l'Agriculture (大司農), et (9) le Petit Trésorier (少府)[2].

Ministre des CérémoniesModifier

Ministre des Cérémonies (太常), généralement décrit comme le maitre religieux du gouvernement, était responsable des cérémonies dans les temples aux ancêtres impériaux, ainsi que chargé de l'astronomie, astrologie, et de l'enregistrement des activités quotidiennes de l'empereur. Il avait également à superviser les opérations de l'Académie Impériale, sélectionnant et examinant les étudiants. Si le profit de l'un de ces étudiants correspondait à une office précise, il était également responsable de le signaler et recommander à l'empereur[3].

Leur salaire était de chacun de ses neuf ministres était de 2 000 boisseaux plein de riz, sur une échelle allant de 10 000 pour les trois conseillés impériaux, à cent boisseaux pour les fonctionnaires de base[2].

MingModifier

Le terme des Neuf Ministres peut aussi faire référence aux neuf officiers de plus haut rang sous la Dynastie Ming, qui correspondait aux fonctionnaires respectivement à la tête des Trois départements et six ministères (donc les directeurs du Censorat, de l'Office de Transmission, de la Grande Court de Révision, des Six Ministères)[4].

Durant la dynastie Ming les offices étaient divisées en 9 grades, chacun divisé en 2 degrés, allant ainsi du grade "1a" (sommet) au grade le plus bas "9b[5]". La réforme des grade de 1380 change l'ordre. Le rang de Chancelier est aboli. Les Six ministres passent du rang 3a au rang les faisant passer au rang 2a[6]. Pour les responsables des 3 départements, Le Grand Censeur à la tête du Censorat passe du rang 1b au rang 2a[7], tandis que le responsable de l'Office de Transmission et celui de la Grande Court de Révision passent au rang 3a[8],[9].

Articles connexesModifier

NotesModifier

  1. Supervisor of Attendants
  2. a et b Wang, 150-151.
  3. Wang, 151-152.
  4. Hucker, 65.
  5. Hucker, 11.
  6. Hucker, 32.
  7. Hucker, 49.
  8. Hucker, 37.
  9. Hucker, 56.

RéférencesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nine Ministers » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Charles O. Hucker, « Governmental Organization of The Ming Dynasty », Harvard Journal of Asiatic Studies, vol. 21,‎ , p. 1-66
  • (en) Yu-Ch'uan Wang, « An Outline of The Central Government of The Former Han Dynasty », Harvard Journal of Asiatic Studies, vol. 12, nos 1/2,‎ , p. 134-187