Rameau profond du nerf radial

(Redirigé depuis Nerf interosseux postérieur)
Rameau profond du nerf radial
Détails
Branche de
Ramification
Nerf interosseux antébrachial postérieur, nerf du muscle extenseur de l'index (d), nerf du muscle long extenseur du pouce (d), nerf du muscle court extenseur du pouce (d), nerf du muscle long abducteur du pouce (d), nerf du muscle extenseur ulnaire du carpe (d), nerf du muscle extenseur du petit doigt (d), nerf du muscle extenseur des doigts (d), nerf du muscle court extenseur radial du carpe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Innerve
Identifiants
Nom latin
R. profundusVoir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A14.2.03.054Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
6436Voir et modifier les données sur Wikidata

 

Le rameau profond du nerf radial (ou nerf interosseux postérieur) est un nerf moteur de l'avant-bras branche terminale du nerf radial.

OrigineModifier

Le rameau profond du nerf radial est la branche postérieure terminale du nerf radial.

Il est issu de la division du nerf radial en deux rameaux dans le sillon bicipital latéral. C'est le plus volumineux des deux rameaux.

TrajetModifier

Après sa naissance, le rameau profond s'oriente en bas, en arrière et en dehors et contourne le col du radius pour s'engager dans la loge antébrachiale postérieure entre les couches musculaires superficielle et profonde jusqu'au milieu de l'avant-bras.

Il passe entre les deux faisceaux du muscle supinateur et donne ses branches terminales :

Aspect cliniqueModifier

La proximité de ce rameau avec le col du radius le rend vulnérable dans les fractures de l'extrémité proximale du radius.

La compression du rameau profond du nerf radial, aussi appelée neuropathie interosseuse postérieure, a une incidence d'environ 3/100 000 patients[1].

Le rameau profond du nerf radial est le plus fréquemment comprimé entre les deux chefs du muscle supinateur. Il peut aussi être comprimé antérieurement à la tête radiale, au niveau des vaisseaux radiaux récurrents ou lors de son passage près du tendon du muscle court extenseur radial du carpe[2].

Il peut être aussi être blessé dans les fracture de Monteggia en raison de la luxation antérieure de la tête radiale. Environ 12% des patients avec une fracture de la diaphyse humérale ont une blessure au rameau profond du nerf radial[3].

La compression du rameau profond du nerf radial entraîne une faiblesse de l'extension des doigts, due à la perte de fonction des muscles extenseurs de la main, et parfois une déviation radiale du poignet lors de son extension, dû à la perte de fonction de l'extenseur ulnaire du carpe (seul l'extenseur radial du carpe conserve une fonction intacte)[1].

Le diagnostic est clinique, mais l'EMG permet d'en obtenir la confirmation.

La neuropathie interosseuse postérieure peut être traitée de façon conservatrice avec des attelles, des anti-inflammatoires non-stéroidiens, de la physiothérapie ou des infiltrations, mais il est fréquent qu'une chirurgie de décompression soit nécessaire[1],[4].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « PIN Compression Syndrome - Hand - Orthobullets », sur www.orthobullets.com (consulté le )
  2. (en) Peter Bruckner et Karim Khan, Clinical Sports Medicine, 5th Edition, Chennai, McGraw Hill (édition indienne), (réimpr. 2018) (ISBN 978-93-5316-079-1), « Elbow and arm pain », p. 460
  3. (en) « Les paralysies du nerf interosseux postérieur. À propos de 18 cas et revue de la littérature », Chirurgie de la Main, vol. 31, no 1,‎ , p. 18–23 (ISSN 1297-3203, DOI 10.1016/j.main.2011.11.004, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Posterior Interosseous Nerve Syndrome », sur Physiopedia (consulté le )

Liens externesModifier