Neil Bruce

Neil Bruce (ou Nigel de Brus), né vers 1279 et mort en septembre 1306, est le fils de Robert de Bruce (comte de Carrick) et Margaret de Carrick. Il est un des frères du roi d'Écosse Robert Ier, dont il soutient les prétentions au trône lors de la Première guerre d’indépendance écossaise, ce qui conduit à son exécution par les Anglais.

Neil, réfugié au château de Kildrummy, est assiégé par les Anglais en . Il parvient cependant à ralentir les Anglais, ce qui permet à sa sœur Christina Bruce, à sa belle-sœur la reine Élisabeth de Burgh, à sa nièce Marjorie Bruce et à la comtesse Isabelle de Fife de s'enfuir. Capturé par les Anglais, il est transféré à Berwick-upon-Tweed où il est exécuté par hanged, drawn and quartered peu après[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) G.W.S. Barrow Robert Bruce and the Community of the Realm of Scotland E.U.P 4e édition (Edinburgh 2005) (ISBN 0-7486-2022-2) p. 208,209,413-414.

BibliographieModifier

  • (en) G.W.S. Barrow Robert Bruce and the Community of the Realm E.U.P 4e réédition (Edinburgh 2005) (ISBN 978-0-7486-2022-7) « Some of the family relationships of king Robert Ier » Table II p. 495.