Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poudreuse.

La neige poudreuse est une couche de neige très légère et sans consistance, faite de cristaux retenant beaucoup d'air entre leurs prolongements[1]. Elle est particulièrement facile à soulever par le vent pour donner de la poudrerie. Ce type de neige est particulièrement apprécié des skieurs.

Sommaire

FormationModifier

Article détaillé : Neige.

La neige qui tombe pendant une période de temps froid prend la forme de petits flocons, principalement des cristaux à 6 branches et des dendrites peu liés les uns des autres. Il est difficile de faire une boule de neige avec ce type de neige car elle ne collera pas. Elle tombe surtout en région continentale où l'humidité est réduite et les températures bien sous le point de congélation. La densité et la teneur en humidité de la neige poudreuse peuvent varier considérablement mais la teneur en eau est généralement de 4 à 7 %[2].

ComportementModifier

La neige poudreuse n'ayant pas de cohésion forte, elle est facilement déplacée par le vent. Elle peut donner une avalanche lors d'un choc mécanique ou thermal se produisant sur une pente qui en est recouverte[3],[4]. Sa faible densité permet de s'y enfoncer facilement mais permet aussi une bonne glisse avec des skis.

RéférencesModifier

  1. « Neige poudreuse », Grand dictionnaire, OQLF, (consulté le 3 janvier 2019).
  2. (en) Ronald C. Eng et Julie Van Pelt, Mountaineering: The Freedom of the Hills, Seattle, Mountaineers Books, (ISBN 978-1-59485-408-8, lire en ligne), p. 540–548.
  3. François Sivardière, Avalanches : Connaître et comprendre pour limiter le risque, Grenoble, Glénat, , 144 p. (ISBN 978-2-7234-7301-9), p. 11-14, 25
  4. Adolphe Joanne, Itinéraire descriptif et historique de la Suisse, Paris, Paulin, , 635 p. (lire en ligne), p. 107

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier