Negin Khpalwak

prèmiere conductrice en Afganistan
Negin Khpalwak
Negin khpalwak.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Negin Khpalwak (née en 1997 à Kounar, Afghanistan) est la première Afghane à être devenue chef d’orchestre. Depuis sa création en 2014, elle dirige le Zohra, premier orchestre féminin d’Afghanistan[1]. En le groupe de jeunes femmes a joué au Forum économique mondial de Davos en Suisse[2].

BiographieModifier

Negin Khpalwak est née en 1997[1] dans une famille pauvre de Kounar, une région du nord-est de l'Afghanistan au coeur de l'insurrection talibane. Dans cette province afghane la musique était alors interdite. Pour pouvoir étudier la jeune fille est confiée à un foyer pour enfants à Kaboul. À 9 ans elle découvre les émissions musicales et noue une passion pour la musique. Quatre ans plus tard, elle joint l'Institut national de musique fondé par Ahmad Naser Sarmast. Deux cents élèves jouent à ses côtés, dont un quart sont des filles. À ses débuts Negin pratiquait le sarod, instrument traditionnel à cordes pincées. Puis elle découvre le piano[3].

Née dans une famille pachtoun, elle ne pouvait partager cette passion avec ses proches. Ses premiers pas musicaux sont, dans un premier temps, restés secrets. Elle obtient ensuite le soutien de son père[4]. Une fois devenue une personnalité publique, Negin a reçu plusieurs menaces de mort de la part de fondamentalistes islamistes mais aussi de membres de sa famille[5]. Malgré cela Negin ne se résigne pas : « Je n'accepterai jamais la défaite. Je continuerai à jouer de la musique. Non, je ne me sens pas en sécurité, mais quand les gens me voient et s'exclament C'est Negin Khpalwak, cela me remplit d'énergie ».

CarrièreModifier

En 2013, alors qu'elle était en tournée américaine, le Wall Street Journal témoigne « ses solos charment les spectateurs du Carnegie Hall, à New York, et du Kennedy Center, à Washington »[3].

En , Negin Khpalwak et l'orchestre Zohra ont joué au Forum économique mondial de Davos avant d'entamer leur tournée suisse et allemande. Au sein de l'orchestre Zohra Negin a pour objectif de changer l'opinion internationale sur son pays et sensibiliser aux questions des droits des femmes.

Dans une interview pour Women and Girls de News Deeply, Negin Khpalwak affirme vouloir étudier davantage la musique à l'international, pour ensuite revenir en Afghanistan et créer d'autres orchestres[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Afghan teenager braves threats, family pressure to lead women's orchestra », Reuters,‎ mon apr 18 15:41:56 utc 2016 (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2017)
  2. « Afghan orchestra puts women's rights center stage at Davos », Reuters,‎ fri jan 20 06:16:26 utc 2017 (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2017)
  3. a et b « Negin, jeune étudiante, joue du piano contre les talibans », jactiv.ouest-france.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2017)
  4. a et b (en) « Afghanistan’s First Female Conductor Braves Death Threats to Make Music », Women & Girls,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  5. « Afghan teenager braves threats, family pressure to lead women's orchestra », Reuters,‎ mon apr 18 15:41:56 utc 2016 (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)