Negibacteria
Description de cette image, également commentée ci-après
Escherichia coli
Grossissement × 15 000
Classification
Règne Bacteria

Sous-règne

Negibacteria
Cavalier-Smith, 1987

Negibacteria est un sous-règne[1], dans le règne des bactéries. Le terme a été inventé par opposition à Posibacteria pour diviser en deux le groupe des eubactéries (ou « bactéries vraies »)[2],[3],[4] selon la constitution de leurs parois : à deux membranes pour les négibactéries, à une membrane pour les posibactéries. Negibacteria inclut globalement les bactéries à Gram négatif, d'où le nom de ce taxon.

Didermata est un synonyme junior proposé une dizaine d'années plus tard par un autre auteur[5].

MorphologieModifier

Les négibactéries se caractérisent par une paroi à deux membranes[6] : une membrane plasmique et une membrane externe. Cette structure particulière peut être qualifiée de diderme (par référence au terme de Gupta) ou de bimembranée (par opposition avec unimembrané).

PhylogénieModifier

D'abord considérées comme paraphylétique et situées à la base de l'arbre de la vie[7],[6], les négibactéries sont aujourd'hui regardées comme un groupe monophylétique dérivant d'un souche posibactérienne[8].

ClassificationModifier

Dans la classification actuelle[8] de Cavalier-Smith Negibacteria est un sous-règne au sein du règne Bacteria, lui-même unique règne de l'empire Prokaryota. Le deuxième sous-règne bactérien est Unibacteria, un taxon qui réunit deux embranchements : Archaebacteria (les archébactéries) et Posibacteria qui a perdu son statut de sous-règne.

Dans la théorie des trois domaines défendue par d'autres auteurs l'opposition négibactéries/unibactéries ne constituent pas la principale divergence au sein des procaryotes (bactéries au sens large). Pour eux le vivant serait divisible en trois domaines holophylétiques : Archaebacteria, Eubacteria (Posibacteria et Negibacteria) et Eukaryota.

RéférencesModifier

  1. (en) Thomas Cavalier-Smith, 1998. A revised six-kingdom system of life. Biol. Rev. 73: 203-266.
  2. (en) Thomas Cavalier-Smith, 1986. The kingdoms of organisms. Nature 324: 416–417.
  3. (en) Cavalier-Smith T. 1987. BacterialDNA segregation: Its motors and positional control. J Theor Biol 127: 361–372.
  4. (en) Cavalier-Smith T. 1987. The origin of cells: A symbiosis between genes, catalysts, and membranes. Cold Spring Harb Symp Quant Biol 52: 805–824.
  5. (en) Radhey S. Gupta, 1998. What are archaebacteria: life's third domain or monoderm prokaryotes related to gram-positive bacteria? A new proposal for the classification of prokaryotic organisms. Mol Microbiol. 29:695-707.
  6. a et b Aubert D. La transition bimembranées/unimembranées : une révolution au royaume des bactéries ? 2013. <hal-01063767>
  7. (en) Thomas Cavalier-Smith, 2002. The neomuran origin of archaebacteria, the negibacterial root of the universal tree and bacterial megaclassification. Int J Syst Evol Microbiol. 52:7-76
  8. a et b (en) Thomas Cavalier-Smith, 2014. The neomuran revolution and phagotrophic origin of eukaryotes and cilia in the light of intracellular coevolution and a revised tree of life. Cold Spring Harb Perspect Biol. 6(9):a016006.