National Climatic Data Center

National Climatic Data Center
National Climatic Data Center logo.png
Histoire
Fondation
Dissolution
Successeur
National Centers for Environmental Information (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Cadre
Sigle
(en) NCDCVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Siège
Pays
Organisation
Site web

Le National Climatic Data Center (NCDC) des États-Unis, fondé en 1951 et situé à Asheville en Caroline du Nord, était le plus important centre mondial de collecte des données météorologiques. Le centre possédait plus de 150 années de données archivées et recevait chaque jour plus de 224 gigaoctets de nouvelles informations. Le NCDC archivait 99 pour cent des données de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), y compris plus de 320 millions d'archives sur papier; 2,5 millions de microfiches; et environ 1,2 pétaoctet de données numériques. Le NCDC possédait des images prises par les satellites météorologiques depuis 1960. En 2015, il fut fusionné avec le National Geophysical Data Center (NGDC) et le National Oceanic Data Center (NODC) pour former le National Centers for Environmental Information (en) (NCEI).

DonnéesModifier

Les données proviennent de très nombreuses sources : observations de stations météorologiques terrestres par des observateurs du National Weather Service et automatiques ; télédétection par profileurs de vents, enregistreurs de radiations solaires, radiosondes, satellites et radars météorologiques ; observations de navires et d'avions ; ainsi que les modèles et prévisions venant de services de prévisions météorologiques.

Le Centre fournit des perspectives historiques concernant le climat qui sont essentielles à l'étude du réchauffement climatique. Il conserve des données essentielles pour l'industrie, l'agriculture, l'hydrologie, les transports, les loisirs.

SourcesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier