Naoyuki Kinoshita

historien de l'art japonais

Naoyuki Kinoshita (木下 直之, Kinoshita Naoyuki?), né en 1954 à Hamamatsu (préfecture de Shizuoka), est un historien de l'art japonais. Il est actuellement enseignant à l'université de Tokyo.

Naoyuki Kinoshita
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
木下直之Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Né à Hamamatsu, dans la préfecture de Shizuoka, il est diplômé de l'université nationale des beaux-arts et de musique de Tokyo. Il a participé à la publication du livre Histoire de la photographie japonaise en tant qu'essayiste avec Kōtarō Iizawa[1]. Il est également connu pour ses recherches sur les Nishiki-e telles que Yoarashi Okinu[2].

En 2010, Kinoshita loue Kengo Kuma d'avoir décidé qu'une partie des anciennes structures du kabuki-za resterait dans la nouvelle institution[3].

ŒuvreModifier

  • Watashi no Jōkamachi: Tenshukaku kara Mieru Sengo no Nihon (わたしの城下町―天守閣からみえる戦後の日本?), Chikuma Shobō, 2007 (ISBN 978-4-480-81653-5)

Notes et référencesModifier

  1. « The History of Japanese Photography », Yale University Press (consulté le 24 août 2010)
  2. (ja) Naoyuki Kinoshita, « 小野秀雄コレクション再考 », Université de Tokyo,‎ (consulté le 3 janvier 2009)
  3. Yamaguchi, Hiroko, « Passing on memories, art form to next generations », Asahi Shimbun, (consulté le 24 août 2010)