Nœud en queue de singe

type de nœud

Le nœud en queue de singe ou nœud de capucin est un nœud d'arrêt formant un cylindre de cordage.

Nœud en queue de singe
Image dans Infobox.
Autres noms
Nœud de franciscain[1],[2], Nœud de capucin[1]
ABoK
#535 désigne différents nœuds de lestage
Catégorie
Voisins

UtilitéModifier

Ce nœud de base permet d'alourdir facilement l'extrémité d'un cordage pour le lancer[1], ou pour former une poignée[2].

 
Nœud de capucin

Nœuds voisinsModifier

Il est parfois confondu avec le nœud de franciscain dont l'aspect est similaire.

Gansé et en inversant le courant et le dormant, c'est un nœud de pendu.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Vandy Berten, « Nœud de franciscain », sur mesnoeuds.free.fr (consulté le 1er août 2016).
  2. a et b « Nœud en queue de singe », sur Lesnoeuds.com (consulté le 1er août 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Clifford W. Ashley (trad. de l'anglais par KarinHuet), Le Grand Livre des Noeuds, Paris, Voiles Gallimard, (1re éd. 1944), 612 p. (ISBN 978-2-7424-4957-6)
  • Franck Ripault, Le classique des nœuds, Editions Sud Ouest (Rennes), , 169 p. (ISBN 978-2-7373-2359-1)
  • Gwendal JAFFRY, Claude BAS, Yves GAUBERT, Michel PHILLIPE, Guide des nœuds et du matelotage, Douarnenez, Le Chasse Marée, , 128 p. (ISBN 2-914208-14-6)