Nœud double

type de nœud d'arrêt

Le nœud double, ou nœud entier, ou "nœud plein" est un nœud d'arrêt augmentant brutalement le diamètre de la corde.

Nœud double
Image dans Infobox.
Autres noms
Nœud entier, nœud plein
ABoK
#516, #517
Catégorie
Domaine
marine, alpinisme, pêche, spéléologie
Voisins

NouageModifier

 
Réalisation du nœud double.

À la réalisation du nœud simple, tourner le passant une fois supplémentaire.

UsageModifier

 
Une règle pour les spéléologues : préparer des nœuds en bout de corde permettant de bloquer le descendeur lorsque la corde est trop courte. Ici dans un puits de près de 180 mètres en Nouvelle-Zélande.

En marine généralement pour former un nœud coulant, remplacer les demi-nœuds d'un nœud de pêcheur, ou pour éviter de faire une épissure pour fermer un œil autour d'une cosse-cœur sur des cordages de petit diamètre.

En spéléologie, le nœud double est souvent utilisé pour terminer la corde de progression, généralement enkitée (ensachée dans un kit) ; il sert de butée au descendeur lorsque la corde est plus courte que le puits. Il est généralement associé à un nœud de huit double qui anticipe la jonction tressée d'une autre corde (afin de continuer la progression), et qui double la sécurité.

Intérêt et limitesModifier

Excellente tenue au test de traction sur corde alpine statique et dynamique :

  • à la différence du demi-nœud, le nœud double ne glisse pas ;
  • à la différence du nœud en huit, le nœud double ne se retourne pas.

Le nœud double est difficile à défaire après avoir été mis sous tension.

VariantesModifier

Le nœud double est une variante du demi-nœud, ou nœud de base. Le nœud de pêcheur double et le nœud double gansé sont dérivés du nœud double.

S'utilise aussi en nœud triple, réalisé avec un tour de plus.

Notes et référencesModifier