Ouvrir le menu principal

Néo-finalisme
Auteur Raymond Ruyer
Pays Drapeau de la France France
Genre essai, philosophie
Éditeur Presses universitaires de France
Lieu de parution Paris
Date de parution 1952
Chronologie

Néo-finalisme est un livre du philosophe français Raymond Ruyer, publié aux Presses universitaires de France en 1952, et réédité en 2012 avec une préface de Fabrice Colonna.

RésuméModifier

Il s'agit d'un traité de métaphysique qui s'appuie sur les découvertes scientifiques en physique quantique, embryologie, cybernétique et psychologie de la forme[1]. Il se clôt sur des réflexions théologiques. L'objectif de l'ouvrage est de réhabiliter le finalisme, sous une version rénovée, comme doctrine d'explication de ce qui se passe dans l'univers[2]. Il critique fortement le mécanisme et le fonctionnalisme. Il s'inspire de la philosophie du Britannique Alfred North Whitehead.

RéférencesModifier

  1. Jean-Claude Dumoncel, « Raymond Ruyer. Néo-finalisme », sur www.philopsis.fr, (consulté le 25 août 2016).
  2. « Néo-finalisme », sur www.puf.com (consulté le 25 août 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Édition
  • Raymond Ruyer (préf. Fabrice Colonna), Néo-finalisme, Paris, Presses universitaires de France, coll. « MétaphysiqueS », (1re éd. 1952), 296 p. (ISBN 9782130595090)
Études
  • Victor Goldschmidt, « Raymond Ruyer. Néo-finalisme [compte-rendu] », Revue de l'histoire des religions, vol. 144,‎ , p. 118-120 (lire en ligne, consulté le 25 août 2016)

Articles connexesModifier