Ouvrir le menu principal

Mutation (orgue)

famille de jeux spécifiques à l'orgue
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mutation.

Les mutations constituent une famille de jeux spécifiques à l'orgue qui ont comme particularité de ne pas produire la note jouée, mais un harmonique de la note. Ce sont donc des jeux transpositeurs. On les appelle aussi, mais plus rarement, aliquotes.

Les mutations les plus connues et les plus courantes, que l'on trouve pratiquement sur tous les instruments, sont le Nasard et la Tierce. Le Nasard produit une quinte et la Tierce produit une tierce. Si l'on joue sur le seul jeu de Nasard une mélodie en do majeur, par exemple une simple gamme de do majeur, bien que les doigts jouent les 7 touches correspondant aux 7 notes de la gamme de do, c'est-à-dire do ré mi fa sol la si, l'oreille entendra sol la si do ré mi fa#, c'est-à-dire la gamme de sol majeur. De même avec la tierce seule, si on joue la gamme de do, on entendra la gamme de mi, puisque mi est la tierce (on sous-entend évidemment qu'il s'agit de la tierce majeure) de do.

Les jeux de mutations ont deux fonctions essentielles dans l'art de la registration :

  • ils permettent de renforcer les harmoniques de la note fondamentale pour lui donner plus de puissance, de présence et ouvrir la polyphonie, séparer les voix, faire ressortir les basses.
  • ils permettent d'ajouter des « couleurs », de faire varier les timbres, d'élargir la palette sonore.

Sommaire

Tableau des mutationsModifier

  • H = Première colonne, indique le coefficient harmonique, il s'agit d'une suite de nombre entiers. Une fréquence ƒ Hz donnée, multipliée par ce nombre n, donne la fréquence harmonique nƒ Hz.
  • Position = deuxième colonne indiquant la position de l'harmonique sur les degrés de la gamme.
  • Note = troisième colonne, donnant la note exacte ou approximative produite par la mutation lorsqu'on enfonce la touche Do naturel.
  • Fondamentales = colonnes 4, 5, 6, 7 et 8, donnant la hauteur en pieds de chaque mutation calculée par rapport à une des 5 fondamentales (64, 32, 16, 8 et 4 pieds). La colonne des mutations de 8 pieds est surlignée car c'est celle qui est la plus utilisée dans la fondation des jeux d'orgue.
  • Noms français = colonne donnant, quand le jeu existe, le nom français qui est habituellement inscrit sur le registre, à la console.

Les jeux les plus communs ont été surlignés en bleu (ou vert dans la colonne de 8'). Mais il faut souligner que la plupart de autres jeux sont très rares, certains n'existant qu'en un seul exemplaire dans le monde !

H Position note Fondamentales Noms
français
Noms
italiens
Noms
anglais
Noms
allemands
1 unisson Do 64’ 32’ 16’ 8’ 4’ Unisson Unisono Unison Grundton
2 octave Do 32’ 16’ 8’ 4’ 2’ Octave Ottava Eighth Oktave
3 12e Sol 21 1/3’ 10 2/3’ 5 1/3’ 2 2/3’ 1 1/3’ Nasard (Quinte) Duodecima Twelfth Quinte
4 15e Do 16’ 8’ 4’ 2’ 1’ Octavin Quintadecima Fifteenth Superoktave
5 17e Mi 12 4/5’ 6 2/5’ 3 1/5’ 1 3/5’ 4/5’ Tierce Decimasettima Seventeenth Terz
6 19e Sol 10 2/3’ 5 1/3’ 2 2/3’ 1 1/3’ 2/3’ Larigot Decimanona Nineteenth Quinte
7 21e Si♭ 9 1/7’ 4 4/7’ 2 2/7’ 1 1/7’ 4/7’ Septième Vigesimaprima Twenty-First Septime
8 22e Do 8’ 4’ 2’ 1’ 1/2’ Superoctave Vigesimaseconda Twenty-Second Oktävlein
9 23e 7 1/9’ 3 5/9’ 1 7/9’ 8/9’ 4/9’ Neuvième Vigesimaterza Twenty-Third None
10 24e Mi 6 2/5’ 3 1/5’ 1 3/5’ 4/5’ 2/5’ Tiercelette Vigesimaquarta Twenty-Forth Klein-Terz
11 25e Fa 5 9/11’ 2 10/11’ 1 5/11’ 8/11’ 4/11’ Onzième (Quarte) Vigesimaquinta Twenty-Fifth Quarte
12 26e Sol 5 1/3’ 2 2/3’ 1 1/3’ 2/3’ 1/3’ Vigesimasesta Twenty-Sixth Klein-Quinte
13 27e La 4 12/13’ 2 6/13’ 1 3/13’ 8/13’ 4/13’ Treizième Vigesimasettima Twenty-Seventh Sexte
14 28e Si♭ 4 4/7’ 2 2/7’ 1 1/7’ 4/7’ 2/7’ Twenty-Eighth Septime
15 28e Si 4 4/15’ 2 2/15’ 1 1/15’ 8/15’ 4/15’
16 29e Do 4’ 2’ 1’ 1/2’ 1/4’ Twenty-Ninth Oktävlein
17 Do♯ 3 13/17’ 1 15/17’ 16/17’ 8/17’ 4/17’ Dix-septième
18 30e 5 1/9’ 2 7/9’ 8/9’ 4/9’ 2/9’
19 Mi♭ 3 7/19’ 1 13/19’ 16/19’ 8/19’ 4/19’ Tierce mineure
20 31e Mi 3 1/5’ 1 3/5’ 4/5’ 2/5’ 1/5’ Thirty-First
21 3 1/21’ 1 11/21’ 16/21’ 8/21’ 4/21’ Vingt-et-unième
22 32e Fa 2 10/11’ 1 5/11’ 8/11’ 4/11’ 2/11’ Undezime
23 8/23' 4/23’
24 33e Sol 2 2/3’ 1 1/3’ 2/3’ 1/3’ 1/6’ Trigesimaterza Thirty-Third
25 8/25' 4/25’
26 34e La 2 6/13’ 1 3/13’ 8/13’ 4/13’ 2/13’
27 16/27’ 8/27’ 4/27’ Sixte
28 35e Si♭ 2 2/7’ 1 1/7’ 4/7’ 2/7’ 1/7’
29 8/29' 4/29’
30 35e Si 2 2/15’ 1 1/15’ 8/15’ 4/15’ 2/15’ Thirty-Fifth
31 8/31' 4/31’
32 36e Do 2’ 1’ 1/2’ 1/4’ 1/8’ Trigesimasesta Thirty-Sixth
48 40e Sol 1 1/3’ 2/3’ 1/3’ 1/6’ 1/12’ Quarantième Quadragesima Fortieth
64 43e Do 1’ 1/2’ 1/4’ 1/8’ 1/16’ LXIIIª Forty-third

Les notes correspondant à chaque harmonique ne sont données qu’à titre indicatif et sont approximatives. La gamme harmonique ne donne pas toutes les notes de la gamme diatonique.

Par exemple, le onzième harmonique, bien que proche de la sous-dominante, n’entre pas dans la gamme naturelle. Le rapport entre la tonique et la sous-dominante est de 4/3 alors que la onzième est de 11/8 (1,333 contre 1,375). En revanche d’autres harmoniques collent parfaitement avec la note diatonique correspondante : la tierce (sous-entendu majeure), la neuvième et la quinte. Ce n’est pas un hasard si ce sont d’ailleurs les harmoniques les plus utilisés dans les jeux d’orgue.

L'adjectif gros ou grosseModifier

On place l'adjectif gros ou grosse, parfois grand ou grande, devant le nom de certaines mutations lorsque ces jeux parlent une ou deux octaves plus bas que la mutation basée sur les harmoniques du 8 pieds. On trouve habituellement les noms suivants : gros nasard, grosse quinte, grande quinte, grosse tierce, grosse septième, grosse neuvième.

Noms italiensModifier

Les mutations des orgues italiennes sont généralement nommées avec le numéro de leur note initiale, compté sur l'échelle diatonique à partir du do1. Elles sont presque exclusivement construites avec des tuyaux de principaux et correspondent en fait à des rangs de mixtures séparés, l'ensemble étant appelé Ripieno. Les mutations les plus aiguës ne suivent pas une échelle de progression continue mais ont des reprises, afin de ne pas dépasser le seuil d'acuité auditive.

Seuls le Nazardo et la Terza sont en principe construits avec des tuyaux de la famille des flûtes et ne font pas partie du Ripieno (mixture) mais du Cornetto (Cornet).

La graphie varie cependant selon les organiers et les époques. Voici donc un tableau d'équivalences (les noms en italique désignent de jeux rares ou peu usités) :

Position Note Taille En un mot En plusieurs mots Mixte romain Mixte arabe Romain
unisson Do 8’ Base
3e Mi 6 2/5’ Terza IIIª
5e Sol 5 1/3’ Quinta
octave Do 4’ Ottava VIIIª
10e Mi 3 1/5’ Decima
12e Sol 2 2/3’ Duodecima
Nazardo
Decima seconda Decima IIª Decima 2ª XIIª
15e Do 2’ Quintadecima Decima quinta Decima Vª Decima 5ª XVª
17e Mi 1 3/5’ Decimasettima
Terza
Decima settima Decima VIIª Decima 7ª XVIIª
19e Sol 1 1/3’ Decimanona Decima nona Decima IXª Decima 9ª XIXª
21e Si♭ 1 1/7’ Vigesimaprima Vigesima prima Vigesima Iª Vigesima 1ª XXIª
22e Do 1’ Vigesimaseconda Vigesima seconda Vigesima IIª Vigesima 2ª XXIIª
23e 8/9’ Vigesimaterza Vigesima terza Vigesima IIIª Vigesima 3ª XXIIIª
24e Mi 4/5’ Vigesimaquarta Vigesima quarta Vigesima IVª Vigesima 4ª XXIVª
25e Fa 8/11’ Vigesimaquinta Vigesima quinta Vigesima Vª Vigesima 5ª XXVª
26e Sol 2/3’ Vigesimasesta Vigesima sesta Vigesima VIª Vigesima 6ª XXVIª
27e La 8/13’ Vigesimasettima Vigesima settima Vigesima VIIª Vigesima 7ª XXVIIª
28e Si♭ 4/7’ Vigesimaottava Vigesima ottava Vigesima VIIIª Vigesima 8ª XXVIIIª
29e Do 1/2’ Vigesimanona Vigesima nona Vigesima IXª Vigesima 9ª XXIXª
31e Mi 2/5’ Trigesimaprima Trigesima prima Trigesima Iª Trigesima 1ª XXXIª
33e Sol 1/3’ Trigesimaterza Trigesima terza Trigesima IIIª Trigesima 3ª XXXIIIª
35e Si♭ 2/7’ Trigesimaquinta Trigesima quinta Trigesima Vª Trigesima 5ª XXXVª
36e Do 1/4’ Trigesimasesta Trigesima sesta Trigesima VIª Trigesima 6ª XXXVIª
40e Sol 1/6’ Quadragesima XLª
43e Do 1/8’ Quadragesimaterza Quadragesima terza Quadragesima IIIª Quadragesima 3ª XLIIIª

Voir aussiModifier