Muireadhach II (comte de Menteith)

Muireadhach II
Fonctions
comte de Menteith
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Père
Fratrie
Enfants
Isabella, Countess of Menteith (en)
Mary I, Countess of Menteith (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Muireadhach II de Menteith (également connu sous le nom de Murethach, Murdoch ou même Maurice) règne entre 1213 et 1231,

BiographieModifier

Muireadhach [II] il est le 3e Mormaer connu de Menteith. Il obtient le Mormaerdom en contestant les droits du précédent Mormaer, son frère aîné et homonyme Muireadhach, devenu ensuite Muireadhch Mór (en français, l'aîné). Le conflit semble avoir fait l'objet d'un arbitrage du roi qui confirme les droits de Muireadhach Óg (en français le Jeune). Le , Muireadhach Mór résigne le Mormaerdom, en ne gardant que quelques petits domaines et titres comme compensation[1]. Richard Oram impute cette dépossession à la volonté de maintenir la possibilité d'une transmission en ligne masculine du fief [2]

Muireadhach Óg est l'un des sept mormaers présents lors du couronnement du roi Alexandre II d'Écosse en 1214, et il accompagne le cortège funèbre de son père et prédécesseur, le roi Guillaume le Lion. Muireadhach Óg apparaît de nouveau en compagnie du souverain en 1224, dans une charte signée à Stirling faisant donation de droits à l'abbaye de Paisley. Dans un document daté de 1226, Muireadhach est dénommé « Sheriff de Stirling ». Il ne laisse pas de fils légitime mais deux filles , Isabelle (Iosbail), qui épouse un Walter Comyn, et Marie (Màire), qui épouse un Stuart et qui toutes deux seront successivement comtesses de leur propre droit. Muireadhach meurt avant janvier 1234, lorsque son successeur apparaît avec le titre comtal pour la première fois[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Alice Taylor The Shape of the State in Medieval Scotland, 1124-1290 Oxford university Press (ISBN 9780198749202) p. 46
  2. (en) Richard Oram Domination and Lordship. Scotland 1070-1230 The New Edinburgh History of Scotland III. Edinburgh University Press, (Edinburgh 2011) (ISBN 9780748614974)p. 224 .
  3. (en) John.L.Roberts Lost Kingdoms Celtic scotland and the Middle Ages Edinburgh University Press (Edinburgh 1997) (ISBN 0748609105) p. 52

Source de la traductionModifier

BibliographyModifier

  • (en) James Balfour Paul, The Scots Peerage, Vol. VI, (Edinburgh, 1909)