MuMATH

Informations
Écrit en LispVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Control Program/Monitor et TRSDOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Système de calcul formelVoir et modifier les données sur Wikidata

muMATH est un système de calcul formel développé à la fin des années 1970 et au début des années 1980 par Albert Rich et David Stoutemyer. muMATH est le premier système de calcul formel écrit pour les micro-ordinateurs. Le préfixe mu vient de la lettre grecque μ, symbole du préfixe micro. En effet, muMATH était conçu pour fonctionner sur des ordinateurs aux ressources limitées, contrairement à Macsyma, un autre système de calcul formel, courant à l'époque, et qui demandait du matériel plus imposant.

Il est écrit en muSIMP (signifiant micro Symbolic IMPlementation), un langage de programmation basé sur un dialecte de Lisp appelé muLISP[1]. Il est disponible sur les systèmes d'exploitation CP/M et TRSDOS (à partir de muMATH-79)[2], Apple II (à partir de muMATH-80) et MS-DOS (pour muMATH-83, la dernière version)[1].

Stoutemyer et Rich sont les cofondateurs le de The Soft Warehouse qui commercialise muMATH[1]. L'entreprise est basée à Honolulu dans l'État de Hawaï aux États-Unis[3]. Elle est renommée Soft Warehouse, Inc. le [1]. À partir de 1988, Soft Warehouse Inc. a financé le développement du système de calcul formel Derive qui devait remplacer muMATH[3]. L'entreprise a été achetée par Texas Instruments en 1999[4].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Histoire de muMATH et DERIVE « Copie archivée » (version du 23 juillet 2018 sur l'Internet Archive)
  2. Les deux derniers chiffres correspondent à l'année de sortie du logiciel.
  3. a et b David Harper, Chris Wooff, David Hodgkinson, « A Guide to Computer Algebra Systems », John Wiley & Sons, 1991.
  4. (en) Rapport annuel de Texas Instrument déposé à la SEC.