Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morasse (homonymie).
Presse à morasse.

En typographie, la morasse est l'épreuve ultime servant à vérifier la composition d'un journal et portant la note « bon à tirer ».

Le plus souvent, la morasse était tirée à la main ; après encrage rapide, on posait une feuille de papier sur la forme et on appliquait une pression à l’aide d’une brosse. Il existait des presses à morasse.

L’étymologie du mot est douteuse : selon Émile Chautard, le mot viendrait du latin mora, « retard ». Selon cet auteur, le mot a passé dans l’argot avec le sens d’ennui ou de danger : « avoir la morasse », s’inquiéter ; « battre morasse », crier à l’assassin[1].

La plupart des dictionnaires font venir le mot de l’italien moraccio, dérivé de mora, « noir », à cause de la couleur de l’encre et des inévitables maculages qui tachaient la page.

Autre sensModifier

Dans le jargon estudiantin belge, « morasse » est un mot péjoratif désignant la femme.

NotesModifier

  1. Émile Chautard, Glossaire typographique, Denoël, 1937.