Monde de la matrice

figure iconographique du bouddhisme tantrique

Le mandala du Monde de la matrice (sanskrit : गर्भकोस-धातु, romanisation IAST : garbhakoṣa-dhātu ; chinois : 胎藏界 ; pinyin : tāizàng jiè ; translittéré en japonais en taizō-kai (胎蔵界?)), est une figure iconographique du Bouddhisme vajrayāna (véhicule de diamant, également appelé bouddhisme tantrique et bouddhisme ésotérique.

Monde de la matrice
Mandala1 detail.jpg
Présentation
Type
Religion

Ce mandala est similaire à celui du « monde du Diamant » (sanskrit : वज्रधातु, IAST : Vajradhātu ; 金刚界 / 金剛界, Jīngāng jiè ; qui donne la translittération japonaise, kongō-kai (金剛界?)). Dans le bouddhisme ésotérique, il est censé révéler le « corps de l'extase parfaite » (sambhogakaya) du bouddha Vairocana, caractérisé par l'éclat et la vacuité.

Il est couramment rencontré dans le bouddhisme ésotérique japonais, en particulier l'école Shingon et certaines branches de l'école Tendai.

Apposé au mur Est des temples, il représente la matière et les cinq éléments (terre, eau, feu, air, éther), la matrice, le soleil levant, la compassion, le féminin. En même temps le mandala Monde du Diamant est apposé au mur Ouest.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier