Mon (monnaie)

Le mon (?) est une ancienne monnaie japonaise, circulante jusqu'en 1870.

Des pièces kan'ei tsūhō (寛永通宝). Celles du dessus valaient 4 mon chacune, celles du milieu et du dessous valaient 1 mon chacune.

HistoireModifier

Elle est dérivé du wen chinois (cf. mun coréen). Les pièces dites mon sont en bronze et plus rarement en fer ; à l'unité, elles sont de forme circulaire avec un trou carré au centre. Elles servent d'appoint aux petits lingots d'or ou d'argent, appelés shu, bu et ryō dont le rapport est 4 000 mon = 16 shu = 4 bu = 1 ryō.

La monnaie de bronze valant 100 mon possédait une forme elliptique et pesait 20,7 g ; les plus courantes furent frappées sous l'ère Tenpō (1830-1844).

Le yen remplaça ces dénominations avec la réforme monétaire de 1870. Toutefois, son utilisation perdura jusqu'en 1871, lorsque les premiers timbres poste japonais, sortis cette année-là, furent imprimés avec des valeurs en mon[1].

Voici un tableau des valeurs des différentes devises en fonction du métal de frappe :

or

1 oban = 7,5 ryo
1 ryo / koban = 4 bu = 4 kan = 70 momme
1 bu = 4 shu
1 shu

argent

1 kamme = 1 000 momme
1 momme [3,75 g] = 10 fun
1 fun = 10 rin
1 rin

cuivre

1 kan [3,75 kg] = 1 000 mon
1 mon[2]

Un ryō suffisait à acheter 4 koku de riz, c'est-à-dire du riz pour une personne pour quatre ans.

Notes et référencesModifier

  1. 2003 Standard Postage Stamp Catalogue, Sidney, Scott Publishing, 2002, vol. 4, p. 15.
  2. « Japan:Money ».

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier