Moldu

personne ne possédant pas de pouvoirs magiques dans Harry Potter

Dans la série Harry Potter de J. K. Rowling, un Moldu (Muggle en anglais) est une personne dépourvue de pouvoir magique et qui n'est pas née dans une famille magique. Les Moldus peuvent également être décrits comme des personnes qui n'ont pas de sang magique en eux. Il diffère du terme Cracmol, qui fait référence à une personne avec un ou plusieurs parents magiques, mais sans aucun pouvoir ou capacité magique. Le terme « né-Moldu » (ou le terme péjoratif et offensant sang-de-bourbe, qui est utilisé pour souligner l'« impureté » supposée du sang moldu), se réfère quant à lui à une personne possédant des capacités magiques mais ayant des parents non magiques.

Le terme équivalent utilisé par la communauté magique américaine dans l'univers des Animaux fantastiques est « Non-Maj », qui est l'abréviation de « Non-Magique »[1]. Le néologisme, Non-Mage était populaire dans les années 1920 mais est rapidement passé de mode[réf. nécessaire]. Le terme d'origine, « Moldu », a été réutilisé avant la Seconde Guerre mondiale et est resté d'usage depuis[réf. nécessaire].

Étymologie et traductionModifier

À l'origine, Rowling recherchait un terme pouvant suggérer à la fois la sottise et la bienveillance[2]. Elle a créé le mot Muggle à partir de mug, un terme anglais utilisé pour désigner quelqu'un qui est facilement dupé. Elle a ajouté le suffixe -gle pour l'adoucir et le rendre moins humiliant[2].

Pour la traduction en français, Jean-François Ménard a inventé le terme « Moldu », qui a une sonorité proche de Muggle et auquel il prête une signification de « mollesse » (sous entendu avec humour : « mou du cerveau »[3]) pour désigner des personnes à qui il « manquerait quelque chose », en l'occurrence, une capacité à comprendre la sorcellerie[3].

Utilisation dans Harry PotterModifier

Le terme « Moldu » est parfois utilisé de manière péjorative dans les romans. Puisque « Moldu » fait référence à une personne qui est membre de la communauté non magique, les Moldus sont simplement des êtres humains ordinaires sans aucune capacité magique et presque toujours sans conscience de l'existence de la magie. Les sorcières et les sorciers dont les parents ne sont pas magiques sont appelés « nés-Moldus ». Il y a également eu des enfants connus pour être nés d'un parent magique et d'un parent non magique. Les personnes de cette filiation mixte sont appelées sang-mêlé ; les personnes magiques avec une ascendance moldue d'un côté ou de l'autre sont aussi des sang-mêlé. La personne née-Moldue la plus notable de la série Harry Potter est Hermione Granger, qui est née de parents sans pouvoirs magiques. Les sorcières et les sorciers avec un héritage entièrement magique sont appelés des sangs purs.

Dans les romans Harry Potter, les Moldus sont souvent décrits comme des personnages stupides, parfois confus, qui sont complètement inconscients du monde sorcier qui existe parallèlement au leur. Si, par des moyens malheureux, les Moldus observent le fonctionnement de la magie, le ministère de la Magie envoie des Oubliators (membres de la Brigade de réparation des accidents de sorcellerie) pour leur lancer des sortilèges d'amnésie[4].

Certains Moldus connaissent le monde sorcier. C'est le cas notamment des parents moldus d'enfants sorciers (comme les parents d'Hermione Granger) ; du Premier ministre moldu (et de ses prédécesseurs) ; de la famille Dursley (les seuls parents encore vivants de Harry Potter) et des conjoints de certains sorciers ou sorcières.

Moldus notablesModifier

Autres usagesModifier

Le mot anglais Muggle, ou son pluriel Muggles, est utilisé dans divers contextes étrangers dans lesquels sa signification est similaire au sens qui lui est attribué dans la série de livres Harry Potter. D'une manière générale, il est utilisé par les membres d'un groupe pour décrire ceux qui n'en font pas partie (à l'image du terme « civil » tel qu'il est employé par le personnel militaire). Alors que dans les livres, le mot Muggle / « Moldu » est systématiquement mis en majuscules, dans d'autres utilisations, il est souvent écrit en minuscules.

  • Muggle est utilisé en anglais informel par les membres de Mensa pour définir les non-membres ou toute personne avec un QI inférieur au niveau de Mensa.
  • Selon l'émission quiz de la BBC QI, dans l'épisode Hocus Pocus, muggle était un mot d'argot jazz des années 1930 pour quelqu'un qui consomme du cannabis. Muggles est le titre d'un enregistrement de 1928 par Louis Armstrong et son orchestre .
  • Une muggle est, selon Abbott Walter Bower, auteur du Scotichronicon, « la queue d'un Anglais ». Dans le livre d'Alistair Moffat, A History of the Borders from Early Times, il est dit qu'il y avait une croyance largement répandue au XIIIe siècle parmi les Écossais que les Anglais avaient des queues[5].
  • Ernest Bramah a fait allusion aux « artful Muggles » (« Muggles astucieux ») dans un roman policier publié des décennies avant les livres Potter (Le fantôme à Massingham Mansions, dans Les yeux de Max Carrados, Doran, New York, 1924).
  • Muggles est le nom d'un personnage féminin dans le livre pour enfants The Gammage Cup de Carol Kendall publié en 1959 par Harcourt, Brace & World.
  • Publié en 1982, le personnage de Roald Dahl, le Bon Gros Géant, utilise le mot Muggled tout en décrivant un bon rêve à l'autre personnage principal, Sophie. Roald Dahl nomme également une famille de singes « les Muggle-Wumps » dans Les Deux Gredins et d'autres œuvres.
  • Muggle a été ajouté à l' Oxford English Dictionary en 2003, où il se réfère à une personne qui manque de compétences[6].
  • Muggle est utilisé en anglais informel par les membres de petits groupes spécialisés, généralement ceux qui considèrent que leurs activités sont analogues ou impliquent directement la magie (comme dans la culture des hackers[7] et les païens, les néopagans et les wiccans[8]) pour se référer à ceux qui ne font pas partie du groupe.
  • Dans les forums en ligne pour les personnes atteintes d'herpès, Muggle est utilisé pour décrire quelqu'un qui (vraisemblablement) n'a pas le virus.
  • Muggle (ou geomuggle) est utilisé par les géocacheurs pour désigner ceux qui ne sont pas impliqués ou qui ne connaissent pas le sport du géocaching. Une cache qui a été falsifiée par des non-participants est considérée comme pillée ou muggled (« victime d'une fraude »)[9].

Action en justice relative aux marquesModifier

Nancy Stouffer, auteur de The Legend of Rah and the Muggles (1984) a accusé Rowling d'une violation de marque pour l'utilisation du terme Muggles, ainsi que de violations de droits d'auteur pour certaines similitudes avec son livre[10]. Rowling et Scholastic, son éditeur américain, ont intenté une action en jugement déclaratoire et ont obtenu gain de cause sur une requête en jugement sommaire[11] en raison de l'absence de risque de confusion.

RéférencesModifier

  1. (en) Child, « What, no muggles? JK Rowling fans aghast at new term for non-wizards », The Guardian, (consulté le 14 mai 2018)
  2. a et b (en) « JK Rowling's World Book Day Chat », Accio-quote.org, (consulté le 19 avril 2021).
  3. a et b Gallimard Jeunesse, « Rencontre avec Jean-François Ménard, traducteur de "Harry Potter" de J. K. Rowling - 4/11 », sur YouTube, (consulté le 19 avril 2021).
  4. Blandine Le Callet, Le monde antique de Harry Potter, Stock, (ISBN 978-2234086364), « Oubliator », p. 368.
  5. Alistair Moffat, The Borders: a history of the Borders from earliest times, 2002, Deerpark Press, (ISBN 9780954197902), pp.211-212
  6. « BBC: 'Muggle' goes into Oxford English Dictionary », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 5 janvier 2010)
  7. Jargon File: muggle
  8. Faith von Adams, "I Roomed with a Muggle", New Witch Magazine, Issue 5 (Fall 2003) pg. 34
  9. « Geocaching Glossary », Geocaching.com (consulté le 20 septembre 2007)
  10. Burden of Proof 'Harry Potter' Book Lawsuit: 'Legend of Rah and Muggles' Author Claims Trademark Violations, Burden of Proof, CNN Transcripts, July 5, 2000, https://www.eyrie.org/~robotech/stouffer.htm
  11. « Stouffer v. Rowling Summary Judgment Decision, Sept. 17, 2002 », www.eyrie.org

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier