Mohammed al-Sakizli

Mohammed al-Sakizli
محمد الساقزلي
Illustration.
Fonctions
Premier ministre libyen

(2 mois et 24 jours)
Monarque Idris Ier
Prédécesseur Mahmoud al-Montasser
Successeur Moustapha Ben Halim
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Benghazi (Libye)

Mohammed al-Sakizli (en arabe : محمد الساقزلي), né en 1892 et mort le à Benghazi, est un homme politique libyen.

BiographieModifier

Le , l'émir Idris déclare « l'indépendance » de la Cyrénaïque, qui demeure cependant nominale en raison de la forte influence britannique. Après un gouvernement de courte durée dirigé par Omar Pacha El Kikhia, Mohammed Sakizli forme un nouveau cabinet en . Après la naissance du nouveau royaume de Libye le , Sakizli devient gouverneur de Cyrénaïque et demeure à ce poste jusqu'en , date à laquelle il est nommé ministre de l'Éducation au sein du gouvernement fédéral libyen. En , il est nommé chef du bureau royal.

En , Sakizli est chargé par le roi Idris de former un gouvernement, dans lequel il occupe également le poste de ministre des Affaires étrangères. Le cabinet ne demeure cependant en place que quelques semaines. Le suivant, la Cour suprême invalide l'ordonnance royale du portant dissolution du conseil législatif de la Tripolitaine. En conséquence, des manifestations éclatent à Tripoli, organisées par le gouverneur de Tripolitaine, As-Siddig al-Mutassir, contre la décision de la Cour.

Le , les membres du cabinet sont convoqués alors que les manifestations se poursuivent dans la capitale. Le gouverneur al-Mutassir continue de diriger les élections législatives, ce qui signifie en réalité défier la décision de la Cour[pas clair]. Sakizli téléphone au roi Idris pour que celui-ci ordonne au gouverneur al-Mutassir de mettre fin aux élections, avec lesquelles, apparemment, le roi n’est pas d’accord. Le lendemain, un message royal est remis à Sakizli pour lui demander de démissionner, ce qu'il fait le .

Sakizli redevient gouverneur de Cyrénaïque le et demeure en fonction jusqu'au , quand est adoptée une révision constitutionnelle qui met fin au système fédéral[1].

Sakizli demeure en Libye après le renversement de la monarchie et l'arrivée au pouvoir de Mouammar Kadhafi le . Il meurt le [2] à Benghazi[3]

Notes et référencesModifier

  1. Constitution du Royaume de Libye
  2. (ar) « في مثل هذا اليوم رحل الوالي والعميد والوزير محمد السنوسي الساقزلي », sur Alwasat News (consulté le 11 octobre 2020).
  3. (ar) Salem Al Kotbi، « Libye ... La marche de l’indépendance ... Des documents locaux et internationaux »، Tome 3 - Construction de l'État، Arabes Scientific Publishers، 1544 1re impression، 2012.