Mohammed El Bisatie

écrivain égyptien
Mohamed el-Bisatie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Le CaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
محمد البساطيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genres artistiques
Distinction
Prix Al Owais (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mohammed El Bisatie (arabe: محمد البساطي), né en à El-Gamalia près de Port-Saïd et mort le au Caire, est un écrivain égyptien.

BiographieModifier

Il obtient l’Al Owais Award (en) en 2001 .

Œuvres traduites en françaisModifier

  • La Clameur du lac [« Ṣah̲ab al-buḥayraẗ »], trad. d’Edwige Lambert, Arles, France, Actes Sud, coll. « Mondes arabes », 1996, 139 p. (ISBN 2-7427-0925-8)
  • Derrière les arbres [« Buyūt warāʼ al-ašǧār »], trad. d’Edwige Lambert, Arles, France, Actes Sud, coll. « Mondes arabes », 1999, 125 p. (ISBN 2-7427-2517-2)[1]
  • Les Bruits de la nuit [« Aṣwāt al-layl »], trad. d’Edwige Lambert, Arles, France, Actes Sud, coll. « Mondes arabes », 2003, 155 p. (ISBN 2-7427-4133-X)
  • D'autres nuits [« Layālin ukhrā »], trad. d’Edwige Lambert, Arles, France, Actes Sud, coll. « Mondes arabes », 2006, 173 p. (ISBN 2-7427-6064-4)
  • La Faim [« Ǧūʿ »], trad. d’Edwige Lambert, Arles, France, Actes Sud, coll. « Mondes arabes », 2011, 124 p. (ISBN 2-7427-6064-4)[2]
  • Cité d’argile [« Stad van klei »], basé sur son récit Al Khaldiyya, trad. du néerlandais par Johanna Schipper, Arles, France, Actes Sud, coll. « Actes Sud-l’An 2 », 2011, 134 p. (ISBN 978-2-7427-9758-5)
  • Un dernier verre de thé et autres nouvelles, trad. d’Edwige Lambert, Arles, France, Actes Sud, coll. « Mondes arabes », 2014, 240 p. (ISBN 978-2-330-03745-1)

Notes et référencesModifier

  1. Khaled Elraz, « L’Egypte populaire de Mohammed El-Bisatie », sur afrik.com, (consulté le )
  2. Tirthankar Chanda, « Mohammed El-Bisatie : La faim et l'écriture transforment l’Egypte », sur rfi.fr, (consulté le )

Liens externesModifier