Sur les autres projets Wikimedia :

Les moghaznis étaient des supplétifs des sections administratives spécialisées (SAS) et des sections administratives urbaines de l'armée française durant la guerre d'Algérie.

Un moghazni dans une SAS en 1960

Au nombre de 20 000, ils étaient chargés de protéger les SAS dont le nombre maximum fut 688 à la fin 1958.

BibliographieModifier

Nicolas d'Andoque, Guerre et paix en Algérie. L'épopée silencieuse des SAS : 1955-1962, Paris : Société de production littéraire, 1977

Liens internesModifier