Ouvrir le menu principal

Mise à jour (informatique)

déploiement d'une version modifiée, en informatique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mise à jour et MAJ.
Ne doit pas être confondu avec Mise à niveau.

En informatique et dans tout produit l'utilisant, une mise à jour, (souvent abrégé en MAJ ou MàJ), parfois appelé révision[1] est l'action qui consiste à déployer, vers les utilisateurs, les changements effectués (ou à effectuer) à un outil informatique, un service ou une prestation en téléchargeant, ou en chargeant, un nouveau logiciel, micrologiciel ou encore le contenu de quelconques données.

ObjectifModifier

Une mise à jour sert à améliorer le rendement, l'efficacité ou la prestation d'un service ou d'un produit, et parfois à corriger les anomalies d'un programme donné[2].

Concernant la version d'un logiciel il faut prendre soin de ne pas confondre mise à jour (en anglais update) avec mise à niveau (en anglais upgrade). Exemples si un logiciel passe de la version :

  • 1.0 à la version 1.1 : mise à jour légère correction d'erreurs minimes ;
  • 1.1 à la version 2.0 : mise à niveau corrections majeur dû à de grosses anomalies ou l'ajout/retrait de fonctionnalités.

ExemplesModifier

InformatiqueModifier

Dans le cas d'une mise à jour de micrologiciel, où il s'agit de reprogrammer une mémoire flash, on parle parfois de flashage, notamment lors de mises à jour du BIOS d'une Carte mère d'un ordinateur.

Dans le cas de système d'exploitation, de logiciels applicatifs ou d'outils on parle aussi de « mise à jour ».

Dans le domaine des bases de données, MAJ désigne également le fait de faire un ajout ou une modification d'une ou plusieurs données dans une table.

Dans le domaine des webcams ou des stations météorologiques l'expression mise à jour est également utilisée. Elle désigne la période séparant deux images ou mesures consécutives, c'est-à-dire l'heure, souvent préfixée, à laquelle les données sont réactualisées.

Hors du domaine directement informatiqueModifier

On parle également de mise à jour pour les divers récepteurs TNT, terminaux de télévision par satellite DVB-S, adaptateur DVB (ex: décodeur TNT), lecteurs Divx.

Notes et référencesModifier

  1. révision, sur le site larousse.fr, consulté le 24 avril 2016.
  2. Mise à jour, sur cours-informatique-gratuit.fr, consulté le 2 mai 2019

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier