Mirzaagha Aliyev

Mirzaagha Aliyev (en azéri : Mirzəağa Əli oğlu Əliyev ; né en dans le district d'Hövsan et mort le à Bakou) est un acteur et organisateur de théâtre et de cinéma soviétique azerbaïdjanais.

Mirzaagha Aliyev
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Mirzəağa Əli oğlu ƏliyevVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Période d'activité
Conjoint
Govhar Gaziyeva (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Distinctions
Liste détaillée

BiographieModifier

En 1893-1896, Mirzaagha Aliyev étudie à l'école religieuse (molla-khana) en persan et arabe. En 1897-1899 il poursuit ses études à l'école russo-tatare à Bakou. En juin 1901, il commence à travailler à la fabrique textile à Bakou[1].

Parcours professionnelModifier

Pour la première fois Mirzaagha Aliyev apparaît sur scène en 1901 dans le rôle de Shakhmar-bek dans la tragédie de N. Vezirov Le Malheur de Fakhreddin[2].

En 1901-1906, il adhère à la troupe du Théâtre d’amateurs de Bakou ; en 1906-1908, il est organisateur et acteur de la troupe Hamiyyet. En 1908-1912, il travaille comme acteur de la troupe à la Nijat Educational Society (Bakou). En 1912 il fait également partie du collectif théâtral des frères Hajibeyov. La même année il est exilé à Hajitarkhan pour des idées contre le tsarisme, prononcées depuis la scène. En 1913-1918, il travaille dans les théâtres de Nukha, Elisavetpol, Tiflis, Erevan, Batoumi, Derbent, Nakhitchevan. Il visite les villes de la région de la Volga, l'Iran, la Turquie avec les troupes de comédiens tels que Huseyn Arablinsky, Mustafa Mardanov, Sidgi Ruhulla. À partir de 1919, il fait partie de la troupe du Théâtre national dramatique. Dans le même temps, en 1921-1922, il collabore avec le Théâtre turc de propagande et de critique libre de Bakou (aujourd'hui Théâtre dramatique russe d’État d'Azerbaïdjan Samed Vurgun). Mirzaagha Aliyev est le seul acteur azerbaïdjanais à avoir obtenu le Prix Staline pour un rôle seulement. C'est le personnage de Machadi Goulamhuseyn dans la pièce de Mirza Ibrahimov Mahabbat (Amour), joué en 1942. En 1948 l'acteur reçoit ce prix pour la deuxième fois pour le rôle de Nadjaf bey dans le spectacle d'Anvar Mammadkhanli Le Matin de l'Orient. Il est honoré du titre d'Artiste du peuple de l'URSS[3].

Titres et récompensesModifier

RéférencesModifier

  1. (ru) « АЛИЕВ МИРЗА АГА АЛИ ОГЛЫ », sur slovar.cc,‎ (consulté le )
  2. (az) Azərbaycan teatr ensiklopediyası, Baku, Azərnəşr, (ISBN 978-9952-8021-9-1), p. 349-351
  3. (az) Azərbaycan Milli Ensiklopediyası, Baku, "Azərbaycan Milli Ensiklopediyası" Elmi Mərkəzi, (ISBN 978-9952-441-01-7), p. 804

Liens externesModifier