Mirabello

établissement humain, Terre del Reno, Ferrare, Émilie-Romagne, Italie

Mirabello
Mirabello
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Fictional Emilia-Romagna FlagÉmilie-Romagne 
Province Ferrare 
Code postal 44043
Code ISTAT 038016
Code cadastral F235
Préfixe tel. 0532
Démographie
Gentilé mirabellesi
Population 3 541 hab. (31-12-2010[1])
Densité 221 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 49′ 00″ nord, 11° 28′ 00″ est
Altitude Min. 15 m
Max. 15 m
Superficie 1 600 ha = 16 km2
Divers
Saint patron San Paolo
Fête patronale 25 janvier
Localisation
Localisation de Mirabello
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Mirabello
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Mirabello
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Mirabello
Liens
Site web http://www.comune.mirabello.fe.it/
Map of ex-comune of Mirabello (province of Ferrara, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Mirabello (Mirabèl en dialecte de Ferrare) est une commune italienne de la province de Ferrare dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Depuis le , la commune est fusionnée avec Sant'Agostino sous le nouveau toponyme de Terre del Reno.

GéographieModifier

A 15 mètres d’altitude moyenne, Mirabello trône dans la plaine du Pô à 15 km à l’Est de Ferrare le long de l’antique cours du fleuve Reno, sur la route nationale SS255 qui vient de Sant'Agostino à 7 km au sud-ouest et qui mène à Ferrare.
La route provinciale SP50 mène à Poggio Renatico à 7 km au Sud. Distance grandes villes voisines:

HistoireModifier

Si les premières notices sur Mirabello apparaissent au XVIIe siècle, les origines du bourg sont plus antiques.
Aux XIe et XIIe siècles, la comtesse Mathilde de Canossa et les monarques de Nonantola exercèrent leur autorité administrative au travers d’un système de participation sur les territoires compris entre Cento et Ferrare, lançant une première opération de bonification, créant ainsi une économie agricole productive.

Au XIIIe siècle (1280), l'un des membres de la famille du comte de Mirabello, Giovanni de Mirabello, se rend en Flandre, fait fortune, se consacre aux finances, et devient conseiller et trésorier du duc de Brabant. Il se lie au comte de Flandre lorsque son fils Simon se marie avec Isabel de Nevers, sœur de Luis, comte de Flandre. Ils deviennent seigneurs et barons de Haelen, Perwez, Beveren et Lilloo. Simon de Mirabello fut régent et gouverneur de Flandre pendant l'exil du comte en France. À partir du 14e siècle, ils changent leur nom de famille en van Haelen.


Après le Moyen Âge, la zone fut de nouveau envahie par les eaux du fleuve Reno qui, canalisé entre les remblais rectilignes qui s’étendaient de Sant'Agostino à Mirabello puis Vigarano Mainarda, déposait ses alluvions sur les rives, rehaussant de ce fait le fond des marais.


La canalisation naturelle du Reno permit la construction des premières routes sur les hauteurs des remblais. Ces nouvelles voies de communication entre les diverses propriétés de notables, donnèrent plus d’importance à la zone qui devint ainsi un point de rencontre entre les diverses communautés de Bologne, Ferrare et Comacchio. De ce fait, la zone initialement peuplée de paysans cultivant les terres, suscita peu à peu l’intérêt de l’aristocratie.


Les propriétés alignées sur la rive droite du fleuve, appartenant à la famille Ruini, furent acquises au XVIIIe siècle par le cardinal Pompeo Aldrovandi, alors que les propriétés de la rive gauche, appartenant aux comtes Prosperi, devinrent le bourg de Mirabello.
Au XVIIIe siècle, au niveau de Sant'Agostino, le Reno fut détourné dans le Pô de Primaro (cavo Benedettino) pour prévenir des brusques inondations, particulièrement pour Mirabello dont le lit du fleuve passait dans ce qui est aujourd’hui l’artère principale de la ville.


En 1840, Mirabello devient paroisse et en 1959 passe commune autonome, se séparant ainsi de Sant'Agostino.


En 2012, les différents séismes provoquèrent d’importants dégâts, principalement aux édifices anciens.

ÉconomieModifier

L'économie du pays est caractérisée par la culture fruitière et la zootechnie, avec la présence d’artisanat et petites industries.

Lieux d’intérêtModifier

 
L’église de San Paolo après le séisme de 2012.
  • Église de San Paolo : construite de 1795 à 1804, démolie en 1929, reconstruite et terminée en 1943, gravement endommagée par le séisme du .
  • Palazzo Aldrovandi - Villa Sessa, du XVIIIe siècle et ex-demeure du cardinal Aldrovani, aujourd’hui le siège de l' Azienda Agricola Le Pradine.

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/08/2009 En cours Angela Poltronieri Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Néant

Communes limitrophesModifier

Bondeno (8 km), Poggio Renatico (7 km), Sant'Agostino (7 km), Vigarano Mainarda (3 km)

PopulationModifier

Évolution de la population en janvier de chaque annéeModifier

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
2 2042 7913 1813 5013 3313 2213 3133 4813 334
2011 - - - - - - - -
3 541--------

Ethnies et minorités étrangèresModifier

Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1   Maroc 119
2   Albanie 61
3   Pakistan 27
4   Roumanie 24
5   Chine 20
6   Nigeria 19
7   Tunisie 17
8   Ukraine 17
9   Moldavie 14
10   Cameroun 9

JumelageModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier