Ouvrir le menu principal

Ministère des Océans et de la Pêche
Logo de l'organisation
Siège du Ministère des Océans et de la Pêche sud-coréen à Séjong.
Situation
Création 1948 : ministère des Transports maritimes et de l'industrie de la pêche
1955 : bureau des affaires maritimes
1961 : ministère de l'Agriculture et de la forêt
1966 : bureau de la pêche
1976 : administration portuaire et maritime de Corée
1996 : ministère des Affaires maritimes et de la Pêche
2008 : Ministère du Territoire, des Transports et des Affaires maritimes
Ministère de l'Agriculture, de la de la Sylviculture et de la Pêche
2013 : ministère de l'Océan et de la Pêche
Type Ministère sud-coréen
Siège 140-2 Kye-Dong, Jongno-gu, Séoul (1996-2008)
94 Dasom-2 ro, Séjong (2013 - présent)
Langue coréen
Organisation
Ministre Kim Young-chun
Personnes clés Kim Yang-soo (Vice-Ministre)
Roh Moo-hyun (ancien président sud-coréen et ancien Ministre des Océans et de la Pêche)

Site web Site officiel (en anglais)

Ministère des Océans et de la Pêche
Image illustrative de l’article Ministère des Océans et de la Pêche
Logo du Ministère des Affaires maritimes et de la Pêche sud-coréen

Hangeul 해양수산부
Hanja 海洋水産部
Romanisation révisée Haeyangsusanbu
McCune-Reischauer Haeyangsusanbu

Le Ministère des Océans et de la Pêche est une division ministérielle du gouvernement de la Corée du Sud. Spécialisé dans les problématiques touchant les affaires maritimes et la pêche, ce ministère assure notamment la sécurité maritime, la protection de l'environnement marin, le développement de ports de plaisance et de ports de pêche, la promotion des activités de loisirs maritimes ou la recherche sur l'utilisation des ressources marines du pays.

HistoireModifier

Après la dissolution du gouvernement militaire de l'armée des États-Unis en Corée et l'établissement de la première république sud-coréenne, les problématiques liées aux affaires maritimes sont confiées au ministère des Transports, tandis que les activités de pêche sont reliées au ministère du Commerce, avant d'être changé en 1961 sous le gouvernement de Park Chung-hee[1]. Durant les trente cinq années suivantes, les différentes fonctions du ministère actuel sont reparties dans différentes organisations, jusqu'en 1996, avec la création du ministère des Affaires maritimes et de la Pêche[1]. Le siège du ministère est alors situé au 140-2 Kye-Dong, dans l'arrondissement de Jongno-gu, à Séoul.

En 2008, le ministère des Affaires maritimes et de la Pêche est dissous sous le gouvernement de Lee Myung-bak, les activités maritimes étant reliées au ministères du Territoire, des Transports et des Affaires maritimes tandis que les activités liées à la pêche sont rattachées au ministère de l'Agriculture, de la Sylviculture et de la Pêche[1].

En 2013, suite à une réorganisation gouvernementale organisée par la présidente Park Geun-hye, le ministère des Océans et de la Pêche est créé[1]. Son siège actuel est situé au 94 Dasom-2 ro, dans la ville de Sejong.

Organisation et actionsModifier

Missions et attributionsModifier

Ce ministère est dirigé par un ministre, directement secondé par un vice ministre et par un porte-parole. Son principal objectif est d'assurer la politique maritime et côtière de la Corée du Sud[2], de superviser toutes les activités de pêche, dont l'aquaculture et l'export de marchandises[3],[4], luttant notamment contre la pêche intensive ou exercée de manière illégale[5] ou de gérer les activités des gardes-côtes de Corée du Sud. Il a également pour but de dédommager les victimes de catastrophes naturelles, tel que le naufrage du Sewol et d'autres catastrophes pétrolières, comme la fuite du Hebei Spirit[6].

OrganisationModifier

Le ministère possède des succursales à Pusan, Incheon, Yeosu, Masan, Donghae, Gunsan, Mokpo, Pohang, Pyongtaek, Ulsan et Daesan. D'autres bâtiments officiels dépendent également du ministère des Océans et de la Pêche, comme l'Institut National des Sciences de la Pêche ou l'Agence hydrographique et océanographique de Corée[7].

Ministres notablesModifier

  • Roh Moo-hyun, ancien Président sud-coréen et ministre des Affaires Maritimes et de la Pêche en 2001[8].
  • Yoon Jin-sook, ministre évincée après ses réactions controversées aux marées noires de 2014[9].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) « History », sur Ministry of Oceans and Fisheries (consulté le 21 novembre 2018)
  2. (en) « Korea, U.S. hold talks to expand maritime cooperation », sur The Korea Herald, (consulté le 28 novembre 2018)
  3. (en) « Korea's seafood imports rise for 3rd yr in 2016 », sur The Korea Herald, (consulté le 28 novembre 2018)
  4. (en) « Growth policies to focus on demand, exports », sur The Korea Herald, (consulté le 28 novembre 2018)
  5. (en) « Interview with Kim Young-Suk: the South Korean Vice Minister of Oceans and Fisheries », sur Commission européenne, (consulté le 21 novembre 2018)
  6. (en) Claire Lee, « After four years, Korean government holds first memorial for Sewol ferry disaster », sur The Korea Herald, (consulté le 27 novembre 2018)
  7. (en) « Organization », sur Ministry of Oceans and Fisheries (consulté le 27 novembre 2018)
  8. « Roh Moo-hyun », sur Le Monde, (consulté le 27 novembre 2018)
  9. (en) « Fisheries minister sacked over inappropriate conduct over oil spill », sur The Korea Herald, (consulté le 27 novembre 2018)

AnnexesModifier