Ouvrir le menu principal
Minamoto no Ichiman est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Minamoto, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Minamoto no Ichiman
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
一幡Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Wakasa no tsubone (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Take no gosho (d)
Eijitsu (d)
Kugyō
Zengyō (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Tomb of Minamoto no Ichiman.jpg
Vue de la sépulture.

Minamoto no Ichiman (源 一幡?, 1198 – 8 octobre 1203) est le fils ainé de Minamoto no Yoriie, second shogun Kamakura[1]. Sa mère, Wakasa no Tsubone, est la fille de Hiki Yoshikazu et l'enfant est élevé par le clan Hiki[1]. Minamoto no Ichiman meurt à six ans, victime de la lutte pour le pouvoir qui suit la mort soudaine de Minamoto no Yoritomo[1].

Lorsqu'en 1203 Yoriie tombe gravement malade, le clan Hōjō soutient son frère Senman (future troisième shogun Minamoto no Sanetomo) comme successeur, tandis que les Hiki soutiennent Ichiman[1],[2]. Pour éviter que le pouvoir ne tombe entre les mains des Hiki, les Hōjō décident de s'en débarrasser ainsi que de leur protégé[1].

Sur un prétexte, Hōjō Tokimasa invite chez lui Hiki Yoshikazu et l'assassine[1]. S'ensuit une bataille entre les clans. Les Hiki sont défaits par une coalition des Hōjō, des Wada, des Miura et des Hatakeyama et exterminés[1]. Ichiman qui a six ans est également tué au cours des combats[1]. La résidence des Hiki est détruite par un incendie et à la place se trouve le temple bouddhiste Myōhon-ji dans la vallée Hikigayatsu. La tombe d'Ichiman se trouve toujours dans le cimetière, à côté du cénotaphe du clan Hiki.

Le jeune frère d'Ichiman, Kugyō (Minamoto no Yoshinari) est forcé de se faire moine bouddhiste et en 1219 à l'âge de 20 ans, assassine son oncle Sanetomo. Minamoto no Yoshinari est lui-même immédiatement exécuté pour ce crime, ce qui met soudainement fin à la dynastie Seiwa Genji, branche familiale du clan Minamoto.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Kamakura Citizen's Net
  2. Selon l'article en japonais 源一幡 (Minamoto no Ichiman) (voir lien interwiki ci-contre), le Gukanshō et l'Azuma Kagami sont en désaccord sur les raisons de l'affrontement entre clans. Cet article décrit la version des événements telle que rapportée par le Gukanshō. Selon l'Azuma Kagami, Yoriie voulait diviser le shogunat entre son frère et son fils, alors Hiki lui a proposé d'assassiner Sanetomo, mais la conversation a été surprise par Hōjō Masako. C'est également la version des événements décrite dans l'article Hiki Yoshikazu.
    Selon le même article de Wikipédia en japonais, l'Azuma Kagami prétend qu'Ichiman a été tué par les Hiki et non par les Hōjō.

Liens externesModifier

  • Ōmachi, by the Kamakura Citizen's Net, consulté le 16 septembre 2014.

Source de la traductionModifier