Ouvrir le menu principal

Miguel Ángel Ballesteros

coureur cycliste espagnol
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballesteros.
Ballesteros Cánovas est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Ballesteros ; le second, maternel, souvent omis, est Cánovas.
Miguel Ángel Ballesteros
TdB 2015 - Miguel Ángel Ballesteros.JPG
Miguel Ángel Ballesteros lors du Tour de Bretagne 2015
Informations
Nom de naissance
Miguel Ángel Ballesteros CánovasVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (22 ans)
MurcieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Valverde-Terra Fecundis
Équipes amateurs
2013-2015Specialized-Fundacion A.Contador
2016RH+-Polartec-Fundación A.Contador
2017Polartec-Fundación A.Contador
2019-Valverde-Terra Fecundis
Équipes professionnelles

Miguel Ángel Ballesteros Cánovas, né le à Alcantarilla dans la Région de Murcie, est un coureur cycliste espagnol, membre de l'équipe Valverde-Terra Fecundis.

Sommaire

BiographieModifier

Débuts et carrière amateurModifier

Miguel Ángel Ballesteros commence le cyclisme à l'âge de sept ans, à l'école cycliste d'Alcantarilla, après avoir vu son frère aîné courir dans les rangs cadets. Il court successivement au sein des équipes Club Ciclista Roldán et Torres Pacheco, avant de rejoindre l'équipe de la Fundación Contador en catégorie juniors[1].

En 2014, il monte notamment sur la podium de la Vuelta al Besaya (3e), une épreuve par étapes réputée du calendrier junior espagnol. Au mois de septembre, il est retenu en équipe d'Espagne pour participer aux championnats du monde, disputée à Ponferrada en Espagne[2]. Dans sa catégorie, il se classe 54e et meilleur coureur espagnol de la course en ligne[3].

En 2015, il passe en catégorie espoirs (moins de 23 ans). Rapidement, il obtient diverses places d'honneur sur les courses par étapes, en terminant cinquième du Tour d'Ávila, septième de la Vuelta Costa Cálida et huitième du Tour de Palencia. Sur le calendrier basque, il se classe troisième de la Prueba Loinaz, de la Klasika Lemoiz, quatrième du Circuito Aiala et de la Leintz Bailarari Itzulia. Enfin, il prend la onzième place du championnat d'Espagne sur route espoirs.

En 2016, il finit sixième au classement de la Coupe d'Espagne de cyclisme, grâce à plusieurs places d'honneur : troisième du Circuito Guadiana, huitième de l'Aiztondo Klasica et de la Classique Xavier Tondo, dixième du Mémorial Valenciaga.

Il commence la saison 2017 par une participation au Tour de Murcie, sous les couleurs d'une sélection nationale espagnole[4]. De retour chez les amateurs, il termine troisième du Trofeo Ayuntamiento de Zamora, puis neuvième du Mémorial Pascual Momparler, manche de la Coupe d'Espagne de cyclisme. Au mois de juin, il se classe huitième du championnat de Murcie, dixième du Tour de Castellón et treizième du championnat d'Espagne sur route espoirs. Durant l'été, il prend la deuxième place du Trofeo San Hipolito, battu au terme d'un sprint en petit comité par son compatriote Francisco García Rus[5]. Au Pays basque, il est sixième de la San Roman Saria, septième la Klasika Lemoiz ou encore neuvième Leintz Bailarari Itzulia, épreuve comptant pour le Torneo Euskaldun. Au mois d'août, il se distingue en terminant deuxième Tour d'Ávila, à seulement huit secondes du vainqueur Alexander Grigoriev[6]. En septembre, il remporte la Escalada a la Cresta del Gallo, organisée dans le cadre des Foires de Murcie[7].

Carrière professionnelleModifier

Pour la saison 2018, il passe professionnel en rejoignant la nouvelle équipe continentale Polartec-Kometa, en compagnie de plusieurs de ses coéquipiers de la Fundación Contador[8].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2018
UCI Europe Tour 1 766e[9]

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Miguel A. Ballesteros », sur fundacioncontadorteam.com
  2. (es) Juan Antonio Calvo, « La hora de Ballesteros », sur laverdad.es,
  3. (es) Miguel Ángel Tranca, « Bokeloh se corona campeón del mundo júnior en Ponferrada », sur diariodeleon.es,
  4. (es) « Vuelta a Murcia: Miguel Ángel Ballesteros: "Venimos a trabajar pensando en el futuro" », sur esciclismo.com,
  5. (es) Alfonso Blanco Criado, « El elite Fran García Rus (GSport - València Esports) vence en Cocentaina », sur ruedalenticular.com,
  6. (es) « Vuelta Ávila: Pons gana la segunda; Grigorev, la general », sur zikloland.com,
  7. (es) « Éxito del regreso de la Escalada a la Cresta del Gallo », sur laverdad.es,
  8. (es) « Ballesteros, corredor sub-23 de Alcantarilla, se integra en Polartec-Kometa », sur laverdad.es,
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier