Ouvrir le menu principal

Michel Zanoli

coureur cycliste néerlandais
Michel Zanoli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1989ADR-Coors Light
1990Coors Light
1991Tulip Computers
1992Motorola
1993Van Griensven-Elro Snacks
1994Elro Snacks
1995Asfra-Orlans
1995Löwik-Farnholt
1995Montgomery Bell-US Postal Service
1996Fore Sud
1996MX Onda
Principales victoires
1 étape du Tour d'Espagne 1991

Michel Jean-Paul (Michel) Zanoli, né le à Haarlem et mort le à Amsterdam, est un coureur cycliste néerlandais. Professionnel de 1989 à 1996, il a notamment remporté une étape du Tour d'Espagne 1991.

BiographieModifier

En 1986, Michel Zanoli devient champion du monde sur route junior. En 1988, il participe aux Jeux olympiques de Séoul. Il termine onzième du contre-la-montre par équipes avec l'équipe néerlandaise.

Un an plus tard, il fait ses débuts professionnels en Belgique, dans l'équipe Location AD-Coors Light. Sa première victoire professionnelle est la New Jersey Clascic.

En 1991, il remporte l'US Open Championship, course désignant le champion des États-Unis. La même année, il remporte la première section de la deuxième étape du Tour d'Espagne. Il s'agit du principal sccès de sa carrière.

En 1992, il roule pour l'équipe Motorola. Il est deux fois deuxième d'étapes au Tour de Suisse, et troisième de la troisième étape de Paris-Nice. Lors du Tour DuPont, il se fait remarquer pour ses gestes d'humeurs. En effet, dans les montagnes de Virginie, un caméraman de CBS renverse accidentellement un de ses coéquipiers, Andy Bishop. Zanoli descend alors de son vélo et vient mettre un coup de poing au caméraman. Deux jours plus tard, lors du sprint final de l'étape, Zanoli qui cherche à protéger Phil Anderson pour qu'il engrange quelques secondes de bonifications, redonne un coup de poing à Davis Phinney pour l'empêcher de gagner l'étape. Il sera finalement disqualifié[1]. En 1996, il remporte quatre courses aux Pays-Bas, puis il met fin à sa carrière professionnelle. Il roule ensuite en amateurs et se classe troisième de l'Internationale Wielertrofee Jong Maar Moedig.

Souffrant de problème psychique[réf. souhaitée], il meurt finalement à 35 ans d'une crise cardiaque le 29 décembre 2003.

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier