Michèle Thibodeau-DeGuire

ingénieure canadienne

Michèle Thibodeau-DeGuire est une ingénieure québécoise née en 1941[1] à Montréal. Elle est la principale et présidente du conseil d'administration de la Corporation de l'École polytechnique de Montréal [2],[3].

Michèle Thibodeau-DeGuire
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Elle a été la première femme ingénieure-conseil au Québec[4].

Biographie modifier

Michèle Thibodeau-DeGuire est l'aînée d'une famille de 4 enfants[5]. Elle reçoit son diplôme du Couvent Sacré-Coeur en 1957. Alors qu'elle a 17 ans, son père, architecte, l'encourage à s'inscrire à l'École polytechnique[6],[7]. Elle devient la première femme diplômée en génie civil de l'École polytechnique de Montréal en 1963[8],[9]. Elle a été présidente de l'Association des diplômés de Polytechnique (ADP) en 1977[10].

En 1963, elle est ingénieure en structures chez Lalonde Girouard Letendre. En 1975, elle devient ingénieure-conseil chez Francis Boulva et associés[8]. Elle travaille notamment sur la construction des murs et ponts sur l'autoroute Décarie[11],[5],[10].

De 1982 à 1984, elle est déléguée générale du Québec à Boston[8]. Elle est la première femme à occuper un poste de déléguée générale du Québec à l'étranger[12].

Puis en 1985, elle rejoint l'École polytechnique de Montréal, d'abord en qualité d'adjointe du président, puis un an plus tard (1986) en tant que directrice des relations publiques[8]. En , elle est responsable de la communication de l'établissement lorsqu'éclate la tuerie de l'École polytechnique de Montréal[5].

D' au , elle est présidente et directrice générale de Centraide du Grand-Montréal[8]. Elle est à l'origine, entre autres, du projet 1, 2, 3, GO destiné à venir en aide aux enfants des quartiers défavorisés[1]. Sous sa direction, les sommes recueillies sont passées de 23 à 58,7 millions, principalement en faisant passer le nombre de grands donateurs (donations de plus de $1000) de 300 à 8000[11]. En 2013, Centraide du Grand Montréal crée le prix Michèle-Thibodeau-DeGuire, en son honneur[1],[13].

En , elle succède à Bernard Lamarre au poste de présidente du conseil d'administration de la Corporation de l'École polytechnique de Montréal[2],[3]. Elle devient la première femme à occuper cette fonction[8].

Vie privée modifier

Michèle Thibodeau-DeGuire a épousé Pierre-André DeGuire (1940-2018) en 1963. Ils ont eu deux enfants : Caroline (1970) et Bernard (1972).

Distinctions modifier

Conseils d'administration modifier

  • 1965 - 1978 : Association des diplômés de l'École polytechnique de Montréal
  • 1993 - 1999 : Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG)[1]
  • 1998 - 2004 : Réseaux canadiens de recherches en politiques publiques (RCRPP)
  • 2007 : Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)[8]
  • 2013 : Corporation de l'École polytechnique de Montréal

Notes et références modifier

  1. a b c d e f g et h « Michèle Thibodeau-DeGuire », sur Ordre-national.gouc.qc.ca
  2. a et b « Michèle Thibodeau-Deguire retourne à Polytechnique », sur lesaffaires.com, Les Affaires, (consulté le )
  3. a et b « Michèle Thibodeau-Deguire, ING., FIC, FACG, C.M., C.Q. », sur polymtl.ca (consulté le )
  4. Florès, Catherine, « Michèle Thibodeau-Deguire, une femme de cœur et de tête à la présidence de Polytechnique », Poly, vol. 10, no 1,‎ , p. 6-7 (ISSN 1712-3852, lire en ligne)
  5. a b c et d « Michèle Thibodeau-DeGuire », sur Grandsmorealais.ccmq.qc.ca
  6. a et b « L'UQAM décerne un doctorat honoris causa à Michèle Thibodeau-DeGuire, présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal », sur Uqam.ca,
  7. « La leader qui rassemble les autres leaders », sur www.lesaffaires.com (consulté le )
  8. a b c d e f g h i j et k « Madame Michèle Thibodeau-Deguire nommée présidente du Conseil d'administration de la Corporation de l'École Polytechnique de Montréal », sur polymtl.ca, (consulté le )
  9. « Nos pionnières », sur Femmes et génie, (consulté le )
  10. a et b Morazain, Jeanne. et Brochu, François., École polytechnique, 125 ans de génie, Éditions de l'École polytechnique de Montréal, (ISBN 2553006810, 9782553006814 et 2553006918, OCLC 40534445, lire en ligne)
  11. a et b Monique Grégoire, « La femme aux 59 millions… à partager », sur Lactualite.com,
  12. Gagnon, Françoise., La constante progression des femmes, Conseil du statut de la femme, (ISBN 9782550610588 et 255061058X, OCLC 814359211, lire en ligne)
  13. « Prix Michèle Thibodeau-DeGuire », sur centraide (consulté le )
  14. « Ville de Montréal - Arrondissement de Ville-Marie - Exposition Citoyennes inspirantes », sur Ville de Montréal, (consulté le )