Meurtre de soldats à Lebach en 1969

CirconstancesModifier

Le , un dépôt de munitions du Fallschirmjägerbataillon 261 (261e bataillon parachutiste de l'armée ouest-allemande), situé à Lebach dans la Sarre est attaqué de nuit. Deux hommes avec l'aide d'un complice abattirent quatre soldats endormis et en blessèrent un grièvement pour emporter quelques armes, des munitions et des manuels de l'armée. Ils parvinrent à s'enfuir[1].

ConséquencesModifier

L'affaire eut une sérieuse répercussion en Allemagne de l’Ouest car cela, en plus d'avoir causé la mort de jeunes soldats, décelait une faille au sein de la Bundeswehr.

DiversModifier

Le magistrat allemand Siegfried Buback, future victime du terrorisme, instruisit cette affaire.

Notes et référencesModifier